Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 20 juin |
Saint Silvère
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les quatre prières essentielles selon Charles de Foucauld

kobieta samotnie modli się w kościele

Josh Applegate | Unsplash | CC0

Marzena Devoud - publié le 30/11/22 - mis à jour le 14/09/23

Depuis sa conversion jusqu'à la fin de sa vie, Charles de Foucauld, né le 15 septembre 1858, se montra d'une fidélité absolue à l'égard de Jésus. Pour l'approfondir chaque jour, il avait sa méthode.

“Je compris que je ne pouvais faire autrement que de ne vivre que pour Lui”, écrivait Charles de Foucauld à son ami Henry de Castries. Depuis sa conversion jusqu’à la fin de sa vie, il était d’une fidélité absolue à l’égard de Jésus. Cet amour n’avait d’ailleurs rien d’un sentiment, c’était une volonté. Quelques mois avant sa mort, il écrit : “L’amour consiste, non à sentir qu’on aime, mais à vouloir aimer”. Selon le père de Foucauld, cité par Mgr Maurice Bouvier dans son ouvrage Le Christ de Charles de Foucauld (Desclée Mame) cette relation personnelle avec Jésus consiste à l’imiter. Il l’explique très bien à son ami de lycée Gabriel Tourdes en 1902 :

“L’imitation est inséparable de l’amour, tu le sais : quiconque aime veut imiter. C’est le secret de ma vie : j’ai perdu mon cœur pour ce Jésus de Nazareth crucifié il y a 1900 ans et je passe ma vie à chercher à L’imiter autant que le peut ma faiblesse”.

Pour y arriver le père de Foucauld avait sa “méthode”. Elle comportait quatre types de prières essentielles à ses yeux : la prière d’adoration, la prière d’action de grâce, l’acte de repentance et, enfin, la prière de demande. Pourquoi ces quatre prières ? Voici l’explication du moine :

1La prière d’adoration

adoration

“Dieu est si grand ! il y a une telle différence entre Dieu et tout ce qui n’est pas Lui !”, écrit le futur saint en 1901. Pour Charles de Foucauld, il est important de se “jeter aux pieds de Dieu” dans un acte d’adoration. C’est le moyen le plus simple de lui exprimer tout son amour et lui rendre les louanges qui lui sont dues. Les paroles du Christ : “Au Seigneur ton Dieu tu te prosterneras ” (Mt 4, 10), signifie pour Charles de Foucauld que l’inclinaison de l’homme devant Dieu devait s’accompagner d’une prise de conscience de l’insignifiance de la création. C’est à cette dernière de respecter et d’aimer son Créateur. Adorer Jésus, c’est Lui offrir toutes ses pensées, tout son cœur et toute son âme, car ce n’est qu’en Dieu que “même le néant acquiert un sens”.

2La prière d’action de grâce

La deuxième prière pratiquée avec fidélité par Charles de Foucauld est celle de l’action de grâce. Selon lui, les mots : “Merci d’être à vos pieds”, devraient être les premiers mots prononcés par une personne lorsqu’elle s’agenouille devant le Saint-Sacrement. Comme il explique dans ses “Méditations sur les Psaumes”, l’action de grâce doit être précédée tout d’abord d’un acte de renoncement au mal et à tout ce qui n’est pas la volonté de Dieu.

Charles de Foucauld conseille de remercier Dieu pour les bénédictions qui entourent constamment tous les moments de la vie et pour tout le bien que l’âme de la personne qui prie possède déjà. Selon lui, il est essentiel de rendre grâce non seulement pour sa propre vie, mais aussi pour la vie de toutes les personnes qui veulent aimer Dieu avec ardeur. Ainsi la prière d’action de grâce doit se conclure par une invocation de la bonté du cœur de Dieu, de sa miséricorde, en reconnaissant le besoin de son amour, nécessaire pour combattre les tentations tout au long de la vie.

3L’acte de repentance envers Dieu

Le troisième type de prière pratiqué par le père de Foucauld est l’acte de repentance envers Dieu pour ses propres péchés, comme pour ceux des autres. Dans ses méditations sur l’Écrituresainte, écrites entre 1896 et 1898 (Qui peut résister à Dieu, Nouvelle Cité) ), le futur saint insiste sur l’importance de purifier l’âme après chaque imperfection et chaque faute. Lui-même pratiquait un examen de conscience chaque jour : le matin, à midi et le soir. Selon lui, se confesser fréquemment est nécessaire pour s’engager sur le chemin de la réconciliation avec Dieu avant de recevoir la communion.

Charles demandait souvent pardon de s’être donné avec un zèle excessif au travail physique au détriment du temps d’adoration devant le Saint Sacrement. Son sentiment de regret s’appliquait également à l’insouciance dans sa façon de se comporter dans une église ou parce qu’il lui arrivait de penser à ce que les autres diraient de lui. Il suppliait Dieu de lui pardonner son orgueil et sa fuite devant les difficultés de la vie. Il regrettait aussi d’avoir trop peu de désir de souffrir pour l’amour du Christ…

4La prière de demande

En recommandant la prière de demande Charles de Foucauld indique de prier pour soi-même, pour les proches et pour ceux avec qui il est difficile d’entrer en relation. Dans sa prière de demande, Charles souhaitait embrasser tous ses amis assassinés pendant les guerres, ceux qui étaient emprisonnés, blessés ou qui enduraient la souffrance dans les tranchées de la Première guerre mondiale en cours. Il implorait Dieu pour que le mal que connaissait sa patrie à l’époque se transforme en bien pour les âmes. Il priait donc pour tous les Français et tous leurs alliés, demandant leur conversion, la sanctification des vivants et le salut des morts. Il demandait à Dieu le salut pour toute l’humanité, et pour tous ceux qu’il côtoyait au quotidien : “Convertissez tous les pécheurs à la vie !”, écrit-il dans ses notes spirituelles (L’Esprit de Jésus, Nouvelle Cité). Méditant sur les derniers moments de la vie du Christ sur la croix, Charles a écrit un commentaire sur les paroles de Jésus :

“Père, entre tes mains je remets mon esprit” (Lc 23, 46).

Cette méditation deviendra la célèbre Prière d’abandonexprimant l’essence-même de sa spiritualité qui venait notamment de ces quatre prières pratiquées par le futur saint dès sa conversion jusqu’au dernier jour de sa vie.

Découvrez les plus belles citations de saint Charles de Foucauld :

Tags:
Charles de FoucauldPrièreSpiritualité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement