Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 01 octobre |
Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les évêques flamands vont-ils vraiment accorder la bénédiction aux couples homosexuels ?

COUPLE-GAY-shutterstock_789065464.jpg

Shutterstock I DGLimages

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - publié le 20/09/22 - mis à jour le 20/09/22

Quelques heures après la publication mardi d’un communiqué qui semblait accorder la bénédiction aux couples homosexuels, liturgie à l'appui, les évêques flamands ont assuré qu'il s'agissait en réalité de proposer une prière « avec des personnes homosexuelles ».

« Les évêques flamands avec le cardinal De Kesel ont voulu créer un point d’accueil local pour que les personnes homosexuelles se sentent accueillies dans l’Église », a corrigé auprès de I.Media le père Tommy Scholtes, porte-parole de la CEB, quelques heures après la publication stupéfiante dans la matinée d’un communiqué qui semblait proposer une inédite bénédiction des couples homosexuels. Dans un texte de trois pages, les évêques flamands suggéraient en effet une prière en précisant que celle-ci ne devait pas s’apparenter à ce que l’Église catholique entend par « mariage sacramentel ». Dans cette proposition est notamment prévu un moment où les « deux personnes concernées […] expriment devant Dieu leur engagement l’un envers l’autre » : « Dieu d’amour et de fidélité, aujourd’hui nous nous tenons devant Toi entouré de nos familles et de nos amis », commence la prière proposée. « Donne-nous la force d’être fidèles l’un à l’autre et d’approfondir notre engagement. Nous croyons que tu es proche de nous, et voulons vivre de ta parole donnés l’un à l’autre pour toujours », pourront se dire les deux personnes concernées.

Auprès d’I.media, les deux porte-paroles de la conférence épiscopale belge ont assuré qu’en réalité les évêques flamands, avec le cardinal De Kesel, ne proposent en réalité pas aux couples homosexuels une bénédiction mais une proposition de prière « avec des personnes homosexuelles » : « Les évêques veulent accueillir mais ne souhaitent absolument pas aller au-delà d’Amoris Laetitia, dans laquelle ils s’inscrivent complètement », a insisté encore le père Tommy Scholtes, avec l’appui de Mgr Herman Cosijns, secrétaire général de la conférence épiscopale belge.

Pas une « bénédiction nuptiale »

Dans la liturgie proposée par les évêques flamands figurent également une autre prière récitée par la communauté entourant les deux personnes homosexuelles ainsi que la lecture des Écritures ou bien encore la récitation du Notre Père. Enfin, il est prévu que ce temps de prière soit conclu par une « bénédiction ». Le père Scholtes tient à préciser qu’il ne s’agit pas là d’une « bénédiction nuptiale » mais d’une bénédiction clôturant une prière. Cette célébration, avait pourtant assuré quelques heures plus tôt à I.Media Willy Bombeek, à qui les évêques flamands avaient confié la mission de travailler sur la pastorale des personnes homosexuelles, vise à « bénir leur union, cet amour, cette fidélité ».

Dans un ‘Responsum’ de la congrégation pour la Doctrine de la foi en date du 22 février 2021, il est écrit que les bénédictions de couples homosexuels ne sont pas licites. Le dicastère a justifié cette décision en expliquant qu’il n’est pas possible « d’approuver et d’encourager un choix et une pratique de vie qui ne peuvent être reconnus comme étant objectivement ordonnés aux desseins révélés de Dieu ». Cependant, le Pape avait confié de façon informelle sa perplexité devant l’opportunité de ce texte émanant pourtant de son administration. Il en avait fait part à un visiteur qu’il recevait quelques jours après la publication de la note, avait appris I.Media.

Des précédents en Belgique

D’autres diocèses belges ont récemment proposé des formules pour accueillir des couples homosexuels désireux de confier leur parcours à Dieu. À la fin de l’année 2021, le diocèse de Liège a ainsi publié une brochure dans laquelle est proposé un déroulé d’un temps de prière pour un couple homosexuel. Cette prière est conduite par une personne formée, « un prêtre, un diacre, un religieux ou tout autre laïc mandaté à cet effet par le doyen ou le curé de l’unité pastorale ». Elle se conclut par cette formule proposée :

Daigne recevoir et bénir leur projet de vie / ainsi que tous ceux qui ont voulu s’y associer. / Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.

Les évêques flamands seront, avec leurs confrères francophones, à Rome du 21 au 26 novembre prochains pour leur visite ad limina. Ils rencontreront alors le pape François et visiteront plusieurs dicastères de la Curie romaine, notamment celui de la Doctrine de la foi.

Tags:
BénédictionCouplehomosexualite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement