Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Saint Constantin Ier le Grand
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Bénédiction des couples homosexuels : la réponse du Vatican n’est pas nouvelle

saint peter's square

Sergey Zuenok | Shutterstock

I.Media - publié le 19/03/21

L’Église catholique bénit ce qui est « évident », c’est-à-dire l’union entre un homme et une femme, a expliqué Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie, dans une tribune parue dans le quotidien italien "Famiglia Cristiana" ce jeudi 18 mars.

Comment recevoir la réponse du Vatican estimant les bénédictions de couples homosexuels non licites ? L’Eglise catholique “n’a fait que réitérer un enseignement ancien et toujours valable”, a assuré le président de l’Académie pontificale pour la vie, Mgr Vincenzo Paglia, dans une tribune parue dans le quotidien italien Famiglia Cristiana ce jeudi 18 mars. Elle bénit ce qui est “évident”, c’est-à-dire l’union entre un homme et une femme, a-t-il rappelé.

Le 15 mars, la Congrégation pour la doctrine de la foi a en effet rendu publique une réponse négative à un dubium demandant si les bénédictions de couples homosexuels étaient autorisées. Dans ce document, elle estime qu’il “n’est pas licite de donner une bénédiction aux relations ou partenariats, même stables, qui impliquent une pratique sexuelle hors mariage […] comme c’est le cas des unions entre personnes du même sexe”. Très relayé dans la presse, ce retour du Vatican a été vivement critiqué par certains prélats.

Chaque croyant, au-delà de son orientation et de ses préférences sexuelles, est appelé à chercher le Seigneur Jésus là où il se trouve.

La note du Vatican “n’a fait que réitérer un enseignement ancien et toujours valable”, écrit Mgr Paglia dans une tribune publiée sur le site de Famiglia Cristiana. “Bien que la bénédiction ne soit pas un sacrement au sens strict, il y a néanmoins une analogie avec le mariage, dont les ministres sont les époux, un homme et une femme”, explique-t-il. “Ce n’est que de l’union entre un homme et une femme que peut naître la vie”, poursuit le prélat ; “l’Église bénit ce qui est évident, et on ne voit pas comment une congrégation soucieuse de clarifier la doctrine de l’Église aurait pu affirmer quelque chose de différent”, fait-il remarquer.

La véritable bénédiction est le dialogue avec Dieu

“Chaque croyant, au-delà de son orientation et de ses préférences sexuelles, est appelé à chercher le Seigneur Jésus là où il se trouve […]”, écrit encore l’Italien avant d’ajouter : “Je ne pense pas que ce soit une moindre “bénédiction”, pour chacun de nous, de rencontrer Jésus”. Pour le prélat, “il serait trompeur […] de vouloir copier ou imiter les catégories politiques et sociales” pour les appliquer au cadre ecclésial.  

“S’il y a quelque chose que l’Église est appelée à ajouter, ce n’est peut-être pas tant une bénédiction supplémentaire que la reconnaissance que chacun de ses enfants est appelé […] à être une bénédiction et une protection pour la vie de ceux qu’il rencontre sur son chemin”, ajoute Mgr Paglia. Dans cette optique, il s’agit de considérer les personnes homosexuelles comme partie prenante du peuple de Dieu : comme tous, elles sont appelées à aimer Dieu et le prochain. “La véritable bénédiction de nos vies est que Dieu […] parle […] afin que nous apprenions à diriger nos vies vers lui”. Cet appel “s’applique à tous”, au-delà de l’orientation sexuelle, insiste le prélat.

Tags:
HomosexualitéVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement