Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 septembre |
Saints Côme et Damien
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Chine: nouvelles règlementations contre la religion dans l’audiovisuel

DRAPEAU CHINOIS

© Lillian SUWANRUMPHA / AFP

Le drapeau national chinois est hissé lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022, le 4 février 2022.

Bérengère de Portzamparc - publié le 17/09/22 - mis à jour le 16/09/22

De nouvelles règlementations chinoises interdisent d'évoquer la religion dans les programmes de radio et de télévision, qui doivent désormais promouvoir la "culture socialiste avancée" et soutenir le régime.

Selon un nouveau règlement publié le mois dernier par l’administration nationale de la radio et de la télévision,  les programmes audiovisuels doivent promouvoir la « culture socialiste avancée » et soutenir le régime. L’un après l’autre, tous les secteurs de l’Internet et du divertissement font ainsi l’objet de réglementations plus strictes, conformément aux vœux de Xi Jinping lui-même. Ce dernier a affirmé que ces secteurs étaient « chaotiques » et qu’ils n’étaient pas entièrement contrôlés par le Parti communiste chinois.

Contraire à la politique religieuse nationale

Avec ces nouvelles « dispositions relatives à l’administration de la production et de l’exploitation de programmes audiovisuels à la radio, à la télévision et en ligne », le gouvernement chinois envisage ainsi d’empêcher les étrangers de produire des programmes audiovisuels en Chine et de limiter la production aux seules entreprises explicitement autorisées. On y trouve également une liste non-exhaustive de contenus interdits, largement interprétable, comme celui de « déformer et nier la culture socialiste avancée », « de porter atteinte à la dignité, à l’honneur et aux intérêts nationaux », de « dénigrer l’excellente culture traditionnelle chinoise », ou encore « d’ être contraire à la politique religieuse nationale ». 

Pour rappel, cette « politique religieuse nationale » interdit les activités et les informations religieuses par le biais de n’importe quel média, sauf autorisation spécifique. Autant dire que toute évocation de la religion est désormais interdite. Ces nouvelles instructions renforcent ces interdictions et réaffirment par ailleurs  le monopole du PCC sur le récit national chinois, toute déviation étant considérée comme « nihiliste ». On se saurait être plus clair.

Tags:
ChineReligions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement