Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 mai |
Saint Germain de Paris
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Six choses à faire quand votre ado vous exaspère

UPSET TEEN

asife | Shutterstock

Cerith Gardiner - publié le 10/09/22

L’adolescence est un âge difficile pour les ados comme pour leurs parents. Si votre enfant vous exaspère, voici quelques conseils pour faire évoluer et débloquer votre relation avec lui.

Lorsque l’on devient parent, on ne s’imagine pas forcément qu’un jour il soit possible d’être profondément – et durablement – exaspéré par son propre enfant. Pourtant, il arrive des moments, surtout à l’adolescence, où le comportement d’un ado peut pousser à éprouver de vrais sentiments d’aversion. Comment débloquer la situation et avancer ? Voici six conseils qui pourraient bien aider quelques parents désœuvrés : 

1ACCEPTEZ vOS SENTIMENTS

Rappelez-vous que les sentiments négatifs que vous pouvez éprouver à l’égard de votre enfant ne sont pas un état d’esprit permanent. Si vous n’aimez pas un repas que vous avez préparé, vous faites des ajustements jusqu’à ce qu’il soit bon. Il en va de même pour ses sentiments : il est nécessaire de les accepter afin de les faire évoluer !

2NE DISCUTEZ PAS DES CHOSES QUAND La tension est à son comble

L’une des pires choses à faire est d’aborder des sujets difficiles lorsque votre enfant vous crie dessus. Il dit alors souvent des choses blessantes. Les pense-t-il vraiment ? Les gens disent généralement des choses dans le feu de l’action et les regrettent ensuite. C’est un mécanisme défensif naturel de se déchaîner lorsque vous êtes en colère. Attendez donc qu’il se soit calmé pour lui parler.

3NE LISTEZ PAS TOUS SES DÉFAUTS

shutterstock_195908582.jpg

Certes, un mauvais comportement est inacceptable. Et les enfants ont besoin que ce comportement soit signalé. Mais seulement d’une manière qui puisse les aider à aller de l’avant. Cela signifie proposer des solutions pratiques à leurs problèmes. Si votre enfant a besoin d’aide pour gérer son temps par exemple, proposez-lui un emploi du temps réaliste qui puisse l’aider au lieu de le critiquer pour ses défauts. 

4PRENez du recul

Cette tactique aide vraiment lorsque vous avez affaire à un adolescent ingérable. Prenez vos distances avec lui pour lui montrer que son comportement vous blesse et par la même occasion profitez-en pour réfléchir à ce comment vous pourriez améliorer votre relation avec lui. Votre silence est le message le plus fort vous pourriez envoyer à votre ado.

5DITES NON À LA CULPABILITÉ

Il est si facile de tomber dans le piège de culpabilité : vous demander ce que vous auriez dû et ce que vous auriez pu faire de mieux. Arrêtez ! En tant que parents aimants, vous faites ce que vous pensez être le mieux à ce moment-là pour votre enfant. 

6Priez

Surtout, priez ! Demandez à Dieu, aux saints et à la Vierge Marie de vous montrer le chemin à suivre, de vous apprendre la patience et de vous donner la foi pour ne pas baisser les bras. 

Tags:
AdolescenceÉducationParents
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement