Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 12 août |
Sainte Jeanne-Françoise de Chantal
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le gouvernement lance une mission sur les actes antireligieux en France

WEB2-MANIFESTATION-MARCHE-DES-MARTYRS-MICHEL-POURNY.jpg

Michel Pourny

La Marche des Martyrs interrompue par des militants d'extrême-gauche. Paris, 29 mai 2021.

Agnès Pinard Legry - publié le 14/12/21 - mis à jour le 14/12/21

Jean Castex a missionné deux députés afin de dresser un état des lieux sur les actes antireligieux et de faire des propositions d’ici la fin du mois de février 2022. Quelque 1.400 actes antireligieux ont été recensé depuis janvier 2021.

La procession mariale violemment prise à partie le 8 décembre dans le diocèse de Nanterre est venue rappeler que les actes antireligieux sont une réalité quotidienne en France. « J’ai été extrêmement choqué par les faits qui m’ont été rapportés bien évidemment, nous avons encouragé le diocèse des Hauts-de-Seine à déposer plainte », a indiqué Gérald Darmanin ce mardi 14 décembre sur CNews, quelques jours après la révélation de cette sidérante agression. Il a précisé qu’il s’agissait de « menaces de mort tout à fait inacceptables ». D’après plusieurs témoignages, des insultes telles que « kouffars » (mécréants, ndlr) et « Wallah sur le Coran je vais t’égorger » ont été proférées à l’encontre des membres de la procession qui défilaient paisiblement le 8 décembre pour l’Immaculé Conception.

1.400 actes antireligieux depuis janvier 2021

Le ministre de l’Intérieur a par ailleurs révélé que près de 1.400 actes antireligieux ont été recensés en France depuis janvier 2021. Si cela représente une baisse de 17,2% par rapport à la même période en 2019, le chiffre demeure inquiétant. Dans le détail, 686 actes anti-chrétiens ont eu lieu en 2021, contre 921 en 2019, soit une baisse de 25%.

Face à cette réalité, le Premier ministre Jean Castex a missionné le 1er décembre deux parlementaires, le député de Moselle Ludovic Mendès (LREM), et la députée des Hauts-de-Seine Isabelle Florennes (Modem). Ces derniers sont « chargés d’une mission temporaire ayant pour objet la lutte contre les actes antireligieux ». Ludovic Mendès a notamment participé à la préparation de loi sur le respect des principes de la République tandis qu’Isabelle Florennes a été porte-parole de son groupe sur cette loi.

Nous allons dresser un état des lieux des actes antireligieux en évaluant leur évolution, leur typologie et leurs motivations.

« La loi de 1905 de séparation de l’Église et de l’État assure la liberté de conscience à tous les citoyens », rappelle auprès d’Aleteia Isabelle Florennes. « Mais la garantie et la contrepartie est d’assurer la protection des fidèles et des personnes qui veulent pratiquer. » « Il est préoccupant de relever que les actes antireligieux, qui avaient nettement diminué durant la période de crise sanitaire, continuent de perturber la vie de nos concitoyens », peut-on lire dans la lettre de mission adressée par Jean Castex aux deux députés. « Ils frappent indistinctement tous les cultes et les fidèles. »

Concrètement, quelle est leur mission ? « Nous allons dresser un état des lieux des actes antireligieux en évaluant leur évolution, leur typologie et leurs motivations », reprend la députée. Ils devront également faire le bilan des dispositifs déjà mis en place par les différents acteurs de la société civile et des pouvoirs publics pour en assurer la comptabilisation, la prévention et la répression. Autre élément qu’ils auront à évaluer : la qualité des échanges entre les représentants des cultes et l’administration sur le traitement des actes antireligieux ainsi que la communication officielle faite sur le sujet.

Un rapport avant fin février 2022

Les deux députés pourront également effectuer « toute proposition utile », précise la lettre de mission. « Nous avons cette liberté », reprend Isabelle Florennes. « Par exemple, sous l’angle pénal, nous pourrons nous interroger sur la qualification de ces actes antireligieux. Nous pourrons si nous l’estimons utile dégager une meilleure qualification des faits telle que « délit d’acte antireligieux. » « Dans le cadre de cette mission Ludovic Mendès et moi-même nous intéresserons également à la haine antireligieuse en ligne. » Ils devront livrer leur rapport d’ici à la fin du mois de février 2022 qui marque la fin de la session parlementaire en raison de la campagne électorale.

Tags:
Chrétiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement