Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 15 juin |
Sainte Germaine Cousin
home iconActualités
line break icon

Après l’attaque d’une procession, le diocèse de Paris porte plainte

WEB2-MANIFESTATION-MARCHE-DES-MARTYRS-MICHEL-POURNY.jpg

Michel Pourny

La Marche des Martyrs interrompue par des militants d'extrême-gauche. Paris, 29 mai 2021.

Agnès Pinard Legry - Publié le 31/05/21 - Mis à jour le 01/06/21

Après l’attaque d’une procession commémorant les martyrs de la Commune de Paris, samedi 29 mai, par une dizaine de militants d’extrême gauche, le diocèse de Paris a annoncé qu’une plainte allait être déposée mardi 1er ou mercredi 2 juin.

Les images sont choquantes. Samedi 29 mai, une procession organisée dans Paris afin de commémorer les martyrs de la Commune de Paris a été violemment attaquée puis interrompue par une poignée de militants d’extrême-gauche. Les quelque 300 fidèles qui participaient à cette Marche des martyrs organisée par le diocèse de Paris ont été contraint de se réfugier dans une église à proximité avant d’être exfiltrés par la police.

Une plainte contre X

« La liberté de culte doit pouvoir s’exercer en toute sérénité dans notre pays », a réagi sur Twitter le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. « Pensées pour les catholiques de France ». Deux fidèles ont été blessés, dont un hospitalisé. Contacté par Aleteia, le diocèse de Paris a indiqué qu’une plainte contre X était actuellement en préparation et allait être déposée mardi 1er juin ou mercredi 2.

« Nous ne revendiquons pas des privilèges particuliers, nous demandons simplement l’égalité de traitement avec les autres religions et communautés concernant la protection des personnes, et le droit d’exprimer notre foi dans la sphère publique, ainsi que nous l’autorise notre République laïque, dans la paix civile et le respect du bien commun », a souligné l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, dans une tribune publiée ce lundi 31 mai dans Le Figaro.

Car les faits sont d’une rare violence par leur portée symbolique, 150 ans après la Commune. C’est à proximité du cimetière du Père Lachaise que tout a basculé. Des personnes, attablées à des terrasses, ont commencé à scander « Vive la Commune » ou encore « À bas les Versaillais ». Puis une dizaine de militants d’extrême gauche (ils se sont déclarés eux-mêmes « antifascistes ») ont attrapé des verres servis sur les tables et les ont jetés sur les manifestants qui chantaient et priaient pacifiquement. Ils se sont ensuite battus violemment avec quelques paroissiens tout en en arrachant les bannières. 

Tags:
commune de parisviolence
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
3
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
4
Mathilde de Robien
Mode d’emploi pour prier le chapelet
5
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir pour comprendre la démission (refusée par le...
6
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
7
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement