Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Marie Rivier, une nouvelle sainte française

WEB2-MARIE-RIVIER-DOMAINE-PUBLIC.jpg

Domaine public

Marie Rivier.

I.Media - publié le 13/12/21

Le pape François a reconnu ce lundi 13 décembre un miracle attribué à la française Marie Rivier, fondatrice de la communauté des sœurs de la Présentation de Marie. Cette reconnaissance ouvre la voie à sa canonisation.

Le pape François a autorisé le 13 décembre 2021 la promulgation par la Congrégation pour les causes des saints d’un décret reconnaissant un miracle attribué à l’intercession de la bienheureuse Marie Rivier, fondatrice de la communauté des sœurs de la Présentation de Marie, née le 19 décembre 1768 à Montpezat-sous-Bauzon (France) et morte à Bourg-Saint-Andéol (France) le 3 février 1838. Jean Paul II l’avait béatifiée le 23 mai 1982. Cette reconnaissance ouvre la voie à sa canonisation.

Une congrégation fondée pendant la Révolution française

La foi chevillée au corps, la religieuse du diocèse de Viviers en Ardèche fonda sa congrégation au temps de la Révolution française, alors que nombre d’ordres monastiques venaient à être dissous et les religieux dispersés. 

Enfant très vive, la future sainte est victime d’un incident en avril 1770, alors qu’elle est âgée d’à peine 16 mois : elle tombe du lit, se blessant gravement à la hanche. Devenue infirme après sa chute, elle n’a de cesse pendant quatre ans de supplier la Vierge Marie de la guérir, en se recueillant devant une statue de la Pietà. S’adressant à la “femme de la chapelle”, peut-on lire dans sa biographie publiée par sa communauté, “elle prie, supplie, tente le chantage : je te promets… si tu me guéris, je t’apporterai une robe, un chapeau, tu dois avoir froid… si tu ne veux pas me guérir, je vais bouder…”. 

Marie Rivier parviendra à marcher, toutefois elle restera d’une santé fragile. En revanche, ses heures de prière ont semé en elle un grand amour pour Jésus. Dès son enfance et malgré son handicap, elle est passionnée par l’éducation des enfants, souhaitant surtout leur enseigner “à aimer Dieu”. 

La bonne semence que vous jetez dans leur cœur profitera en son temps.

“Si tu me guéris, je t’amènerai des enfants, je leur ferai l’école”, a-t-elle promis à la Sainte Vierge. Malgré les hostilités dont elle fait l’objet dans un contexte anticlérical, le 21 novembre 1796 elle fonde les Sœurs de la Présentation de Marie, dédiées à l’éducation des enfants et des jeunes, spécialement des plus pauvres et délaissés. “La bonne semence que vous jetez dans leur cœur profitera en son temps, j’en ai l’expérience… ayez donc bon courage…”, répète-t-elle à ses sœurs. 

Elle crée de nombreuses écoles de campagne et anime des missions et des retraites spirituelles. Lorsqu’elle meurt à 69 ans, Marie Rivier a fondé 141 écoles dans 14 diocèses et plus de 350 sœurs l’ont rejointe pour continuer son œuvre. Aujourd’hui, les Sœurs de la Présentation de Marie sont 988 dans le monde réparties dans 18 pays.

D’après Vatican News, le miracle attribué à l’intercession de Marie Rivier a eu lieu en 2015 aux Philippines. Il concerne la guérison d’une nouveau-née souffrant d’un “hydrops embryo-fœtal généralisé précoce non immunologique”. Contactées par I.MEDIA, ni la Congrégation pour les causes des saints ni la communauté religieuse n’ont pour le moment donné plus de détails sur ce miracle.

Tags:
Béatification et canonisationMarie RivierSaints
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement