Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 29 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François accepte la démission de Mgr Aupetit

MGR-MICHEL-AUPETIT.jpg

Zakaria ABDELKAFI / AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 02/12/21 - mis à jour le 02/12/21

Le pape François a accepté ce jeudi la démission de Mgr Michel Aupetit. L'archevêque de Paris avait remis sa charge "entre les mains du Saint-Père" la semaine dernière après des révélations parues dans la presse sur sa gouvernance et sa vie privée. Mgr Georges Pontier, archevêque émérite de Marseille, est nommé administrateur apostolique de Paris.

Le pape François a accepté la démission de Mgr Michel Aupetit de sa charge pastorale à la tête de l’archidiocèse de Paris, a indiqué le Bureau de presse du Saint-Siège ce jeudi 2 décembre. Le Saint-Père a nommé Mgr Georges Pontier, archevêque émérite de Marseille, administrateur apostolique de Paris. Mis en cause par un article de presse pour sa gestion du diocèse et sa vie privée, Mgr Michel Aupetit avait remis sa charge d’archevêque de Paris « dans les mains du Saint-Père » la semaine dernière afin de « préserver le diocèse ».

Je demande pardon à ceux que j’aurais pu blesser et vous assure tous de mon amitié profonde et de ma prière, qui vous seront toujours acquises.

« J’ai reçu cette lourde charge du diocèse de Paris en essayant de m’en acquitter avec ferveur et dévouement. Je rends grâce à Dieu, qui m’a fait depuis toujours le don d’un regard bienveillant sur mes semblables et d’amour des personnes, qui m’avait conduit dans un premier temps à l’exercice de la médecine », a réagi Mgr Michel Aupetit. « Prendre soin est quelque chose de profondément ancré en moi et les difficultés relationnelles entre les hommes ne l’entament pas. » Reconnaissant avoir été « fortement troublé par les attaques » dont il a été l’objet, il a déclaré « prier pour ceux qui, peut-être, m’ont souhaité du mal comme le Christ nous a appris à le faire, lui qui nous aide bien au-delà de nos pauvres forces. » « Je demande pardon à ceux que j’aurais pu blesser et vous assure tous de mon amitié profonde et de ma prière, qui vous seront toujours acquises », conclut-il.

Quelques jours à peine après la sortie de l’article de presse le mettant en cause, Mgr Michel Aupetit envoyait le 26 novembre aux prêtres, curés et diacres du diocèse un message se voulant rassurant. « Chers amis, Je tiens par ce message à vous rassurer : je suis toujours à la manœuvre pour le bien du diocèse », y écrivait-il. « Les journaux parlent de ma démission, elle n’est pas à l’ordre du jour. Je tiens à vous remercier tous, pour les très nombreux messages de soutien que j’ai reçus. Je compte sur votre prière. »

La décision du Pape d’accepter la démission de Mgr Michel Aupetit intervient particulièrement rapidement. Si les raisons ne sont pas connues, l’archevêque de Paris revient surtout, dans son message aux fidèles de son diocèse, sur les reproches qui lui sont formulés concernant sa gouvernance, allant même jusqu’à demander pardon à ceux qu’il aurait pu blesser. Mais il ne revient pas sur l’autre révélation parue dans la presse concernant une supposée liaison avec une femme.

Quatre ans à la tête du diocèse de Paris

Mgr Aupetit avait été nommé archevêque de la capitale française le 7 décembre 2017, il y a quasiment quatre ans. Depuis décembre 2018, il était aussi membre de la Congrégation pour les évêques et se rendait régulièrement à Rome pour participer au processus de sélection des futurs évêques. Il avait aussi été nommé membre de la Congrégation pour les Églises d’Orient en août 2019.

C’est donc Mgr Georges Pontier qui assurera le rôle d’administrateur apostolique sede vacante et ad nutum Sanctæ en attendant que le pape François nomme un nouvel archevêque de Paris. À 78 ans, l’archevêque émérite de Marseille et ancien président de la Conférence des évêques de France (2013-2019) avait été nommé administrateur apostolique d’Avignon en janvier 2021 pour assurer la transition après la démission de Mgr Jean-Pierre Cattenoz.

Tags:
Michel Aupetit
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement