Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 01 décembre |
Saint Eloi
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Que dire à une personne qui rumine son malheur ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
SAD WOMAN,

fizkes | Shutterstock

Jean-Michel Castaing - publié le 24/11/21

Face au mal-être de leurs contemporains, les chrétiens possèdent, avec leur foi en l’amour que Dieu porte à chacun, une parole de vie qui peut reconstruire les existences les plus abîmées.

Au fur et à mesure que l’on devient le confident des autres, soit qu’ils nous fassent confiance, soit que nous sollicitions indirectement leur épanchement, nous nous apercevons que beaucoup de personnes s’enferment dans leur malheur et semblent incapables d’en sortir. Elles ressassent leur mal-être, convaincues de l’impossibilité de trouver une porte de sortie. À première vue, on pourrait penser que c’est par complaisance pour leur malheur qu’elles déroulent invariablement le récit des événements négatifs de leur vie. 

Mais ce constat est faux. La personne qui s’enferme dans ses échecs, et plus encore dans la réitération de ses récits, ne le fait pas par masochisme ou goût suspect pour l’échec. En réalité, elle a tellement intériorisé le malheur et l’incapacité d’en sortir que l’éventualité de trouver une échappatoire ne lui vient plus à l’esprit. Avec le temps, elle s’est résignée. Et si, malgré tout, elle continue à ressasser son malheur, c’est parce que celui-ci plombe à tel point son existence qu’il lui devient impossible de ne pas parler de ce qui constitue l’étoffe de son parcours existentiel.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?.

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

220 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

220 monastères accueilleront vos intentions

et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Amourespérance chrétienneFoipsychologie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement