Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Exceptionnellement, François prie l’Angélus entouré de deux jeunes

Vatican Media / CPP / HANS LUCAS / Hans Lucas via AFP

I.Media - publié le 21/11/21 - mis à jour le 21/11/21

De façon exceptionnelle, le pape François a prié l’Angélus entouré de deux jeunes, le 21 novembre 2021, en l’honneur de la Journée mondiale de la jeunesse (JMJ). Durant cette rencontre, il a souhaité que les jeunes se sentent investis dans l’Église.

Après la messe qu’il a célébrée dans la basilique Saint-Pierre avec 2.000 jeunes de son diocèse, l’évêque de Rome est apparu à sa fenêtre du palais apostolique entouré d’un jeune homme et d’une jeune fille, « qui représentent toute la jeunesse de Rome », a-t-il expliqué à la foule. « Je souhaite, a déclaré le pontife argentin, que tous les jeunes du monde se sentent partie intégrante de l’Église, protagonistes de sa mission ». Il les a invités aussi à ne pas oublier que « régner c’est servir », faisant allusion à sa méditation sur le Christ Roi de l’univers, solennité du jour.

Le pape a souligné que la royauté divine était « vraiment au-delà des paramètres humains ». Refusant la grandeur terrestre, Jésus « ne vient pas pour dominer mais pour servir (…), il n’est pas roi comme les autres, mais il est Roi pour les autres », a ajouté le pontife en s’adressant à la foule dense qui était rassemblée sous ses fenêtres place Saint-Pierre. Le chef de l’Église catholique a mis en garde les chrétiens contre la tendance à vouloir être « continuellement recherchés et approuvés », « estimés par les autres ». « Dans ce que nous faisons, a-t-il dit, en particulier dans notre engagement chrétien, je me demande : qu’est-ce qui compte ? les applaudissements ou le service ? »

Une liberté qui vient de la vérité

Le pape François a aussi affirmé que le Royaume de Jésus n’avait « rien d’opprimant ». Sur ce chemin, a-t-il insisté, « on ne perd pas, on ne perd rien », car le Christ libère « de l’hypocrisie, des subterfuges ». « Pécheurs oui, corrompus jamais ! » a lancé le pontife en estimant qu’une vie ambiguë était « très triste ». La liberté de Jésus, a-t-il encore expliqué, vient de la vérité, qui n’est pas une idée abstraite mais « une réalité ». « C’est Lui-même qui fait la vérité en nous, qui nous libère des faux-semblant et des mensonges », a conclu le pape.

Le pape François a demandé ensuite aux deux jeunes à ses côtés de saluer la foule et leurs voix ont résonné dans les haut-parleurs avec le message « Témoignons que croire en Jésus est très beau ! »

Tags:
angelusjeunesPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement