Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les jeunes appelés à ne pas être des “touristes de la foi”

WEB2-JMJ-evangelisation-GODONG-PL474043S.jpg

Sebastien Desarmaux / Godong

I.Media - publié le 20/11/21

Alors que l’Église célèbre ce dimanche 21 novembre la 36e Journée mondiale de la jeunesse (JMJ), le pape François exhorte la jeunesse à "se lever". Deux ans avant les JMJ de Lisbonne, il les invite à prendre exemple sur saint Paul pour changer de vie et devenir des apôtres missionnaires.

“Quand un jeune se relève, c’est comme si le monde entier se relevait”, affirme le pape François dans son message adressé aux jeunes à l’occasion de 36e Journée mondiale de la jeunesse (JMJ) célébrée ce dimanche 21 novembre. Soulignant que les jeunes eux aussi avaient particulièrement subis la crise sanitaire, il a insisté pour dire que “le monde a[vait] besoin” de la force, de l’enthousiasme et de la passion de la jeunesse pour se relever.

Pour ce faire, il a distillé un certain nombre de conseils aux jeunes, en mettant en avant l’histoire de l’apôtre Paul, cet ancien persécuteur de chrétiens devenu – après une conversion foudroyante – l’un des plus grands évangélisateurs de l’histoire de l’Église. Ainsi, le pape François a voulu rassurer les jeunes en affirmant qu’il n’est jamais trop tard pour rencontrer Jésus. “Aucun jeune n’est hors de portée de la grâce”, a–t–il souligné, “à personne on ne peut dire : “il est trop loin… c’est trop tard…””.

Parler personnellement avec le Christ

Il a aussi insisté sur la nécessité de parler personnellement avec le Christ, “même si nous avons le cœur en désordre”. Faisant sienne l’interrogation de Paul, le pape François souhaite que “chaque jeune, du fond de son cœur, parvienne à poser cette question “Qui es–tu Seigneur ?””. Car, même aujourd’hui, “à l’heure d’internet”, prévient le chef de l’Église catholique, “nous ne pouvons pas présumer que tout le monde connaisse Jésus”.

Le Pape a par ailleurs mis en garde les jeunes contre un zèle qui serait mal orienté, comme Paul avant sa conversion. “Que de force et de passion vivent aussi dans vos cœurs”, a–t–il salué, avant de préciser que “si l’obscurité autour de vous et en vous vous empêche de voir correctement, vous risquez de vous perdre dans des combats qui n’ont pas de sens, jusqu’à devenir violents”.

Et de pointer du doigt ceux qui, poussés par leurs convictions politiques ou religieuses, “finissent par devenir des instruments de violence et de destruction”, notamment à l’heure du numérique. Le Pape a conclu son message par une longue anaphore invitant la jeunesse à se lever. Avant que n’adviennent les JMJ de Lisbonne, en 2023, il a dit son souhait que les jeunes cheminent vers la capitale portugaise “en vrais pèlerins et non comme des “touristes de la foi””.

Tags:
JeunesMissionnairePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement