Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 août |
Assomption de la Vierge Marie
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Comment un simple regard posé sur son enfant peut transformer sa vie

shutterstock_1401617939.jpg

fizkes I Shutterstock

Caroline Moulinet - publié le 21/10/21

Un simple échange de regards, et l’enfant se sent rejoint dans son histoire. Instant fugace où l’amour se dit sans mot.

Assis dans votre canapé avec une tasse de café fumant, votre enfant joue à côté de vous. Aurez-vous la chance de boire votre tasse entière encore chaude ? Moment de calme bien apprécié, la file des petites voitures s’allonge, votre enfant est bien concentré sur son œuvre : construire la plus grande ligne possible ! Surtout pas question de le déranger, il est bien plus opportun de profiter du moment, votre tasse réchauffant la paume de vos mains, votre regard se posant avec douceur sur votre artiste en herbe. Après quelques minutes, ces secondes qui savent être rares pour vous permettre d’en goûter la saveur, ces minutes qui font tellement de bien et vous permettent de respirer un instant, après ces quelques minutes, votre enfant lève la tête et tourne son regard vers vous. Vous êtes encore là à le regarder et il vous sourit, heureux de savoir votre regard posé sur lui, intéressé par son activité, confiant dans sa création, émerveillé de ce petit être qui fait partie de votre vie depuis quelques années. 

Ce sourire a tant de valeur : votre enfant se sait aimé de vous. Il ne s’interrompt pas, il veut finir, mais savoir que vous l’avez vu, que vous l’avez regardé, peut-être même contemplé, ce simple regard réchauffe son cœur d’enfant et lui donne un élan pour continuer avant de partager avec vous la joie de son accomplissement.

Voilà un instant fugace, mais tellement riche. Un instant d’éternité où l’amour se dit sans mot. Un simple échange de regards et de sourires pour savoir que parent et enfant sont là, ensemble, en communion, avec simplicité. Le Seigneur vous regarde exactement de la même façon : 

« Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » (Jn 1, 48). »

Ce simple regard touche Nathanaël qui croit immédiatement : le Christ ne l’a pas simplement vu, il l’a connu, en vérité. En posant son regard sur Nathanaël, il l’a rejoint dans son existence, dans le moment où il se trouvait, Il a connu son histoire et Il l’a aimé. 

Votre enfant qui sourit en vous surprenant en train de le regarder comprend la même chose que Nathanaël envers Jésus : tu me regardes, et tu m’aimes.

Le Seigneur vous regarde aussi et vous aime ; et vous, avez-vous envie de tourner un instant les yeux vers Lui pour vous savoir aimé ?

En images, sept manières de dire « je t’aime » à son enfant

Tags:
AmourEnfantsFamille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement