Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 août |
Sainte Claire de Montefalco
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment

alexfan32shutterstock_680328112.jpg

alexfan32 I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 13/10/21

Alex Deschênes, spécialiste de la théologie du corps de Jean Paul II et fondateur d’Ignis, un organisme canadien dédié à l’accompagnement à la vie affective, livre à Aleteia des pépites pour aider au discernement amoureux. Parmi elles, les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment. (3/5)

Dans le discernement amoureux, la question n’est pas tant : « Est-ce la bonne personne ? » – l’âme sœur n’existe pas, on pourrait très bien se marier avec Marc ou Antoine, Sophie ou Pauline, et construire un couple magnifique, – mais plutôt : « Quelle est la qualité de notre amour ? Est-ce une « bonne » relation ? ». Pour Alex Deschênes, le critère principal du discernement amoureux réside dans la qualité de l’amour entre deux personnes. Pour mesurer cette qualité de l’amour, il est bon de se demander si notre relation est vraiment une relation d’amour, tournée vers le bien de l’autre, ou bien une relation utilitaire, tournée vers son propre bien, son propre intérêt.

Une vision de l’amour inspirée de Jean Paul II. « La personne est un bien tel que seul l’amour peut dicter l’attitude appropriée et valable à son égard », a écrit le saint pape. Chaque personne étant unique et irremplaçable, et revêtant une valeur incommensurable, je ne peux pas utiliser l’autre comme un moyen. « L’utilisation est le contraire de l’amour », souligne Alex Deschênes. L’amour dit : « Tu es un bien et ton existence est précieuse ». C’est pourquoi l’amour véritable recherche constamment le bien de l’autre.

Cette liste de questions permet ainsi de mesurer la qualité de sa relation à l’autre :

Est-ce que j’aime l’autre tel qu’il est ?
Est-ce que l’autre m’aime tel que je suis ?
Est-ce que je suis capable de pardonner l’autre ?
Est-ce que l’autre est capable de me pardonner ?
Est-ce que je désire vraiment le meilleur pour l’autre ?
L’autre désire-t-il également le meilleur pour moi ?
Est-ce que j’aide l’autre à être une meilleure personne ?
L’autre m’aide-t-il vraiment à être une meilleure personne ?
Suis-je avec l’autre par peur d’être seul ?
Est-ce que je reste moi-même ou suis-je quelqu’un d’autre pour lui plaire ?
Est-ce vraiment l’amour ? Ou est-ce que nous ne faisons que nous utiliser pour un temps ?

tu-es-don.jpg

Tu es don, Alex Deschênes, Artège, septembre 2021, 16,90 euros.

Tags:
Amourdiscernement
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement