Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 27 septembre |
Saint Vincent de Paul
home iconActualités
line break icon

Enlèvements à Haïti : « Un des ravisseurs nous a demandé de prier pour eux »

Société des Prêtres de Saint-Jacques

Agnès Pinard Legry - Publié le 06/05/21 - Mis à jour le 06/05/21

Libérés dans la nuit du 29 au 30 avril, les deux otages français enlevés à Haïti, le père Michel Briand et sœur Agnès Bordeau ont raconté à "La Croix" la force de leur foi tout au long de leur captivité.

C’est un bouleversant témoignage de foi qu’a livré le père Michel Briand, membre de la société des Prêtres de Saint-Jacques, et sœur Agnès Bordeau, religieuse de la Providence de La Pommeraye, libérés dans la nuit du 29 au 30 avril à Haïti après près de trois semaines de captivité. Dans des entretiens accordés au journal La Croix, ils reviennent sur leur foi qui les a accompagnés tout au long de cette épreuve. « Entre otages, nous avons décidé de nous appeler le groupe Béthanie », raconte ainsi sœur Agnès. « Comme à Béthanie, le Christ était au milieu de nous, de nos misères, de notre pauvreté. Il ne nous a jamais quittés ! ».

Au moment de notre libération, l’un des ravisseurs nous a donné une accolade et nous a demandé de prier pour eux.

« Au début, je demandais à Dieu : pourquoi ? Mais j’ai pris conscience que j’avais le choix de vivre de manière consciente ce moment douloureux avec le Seigneur… ou de le refuser », reprend la religieuse. « Je n’avais aucune liberté extérieure, mais j’avais la liberté d’aimer, de vivre ça en communion avec le Christ, avec celles et ceux qui sont en captivité dans le monde entier ».

Missionnaire à Haïti depuis 36 ans, le père Michel Briand, a partagé quant à lui cet étonnant échange avec l’un des kidnappeurs. Voyant le groupe prier ensemble, l’un des ravisseurs leur a confisqué la Bible. « Pour eux, c’était une arme qui les desservait », explique le prêtre. « Je leur ai dit que nous priions aussi pour eux. Et, au moment de notre libération, l’un des ravisseurs nous a donné une accolade et nous a demandé de prier pour eux ».

Tags:
enlevementhaiti
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
2
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
5
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
VILLAGE AFGHANISTAN
Lauriane Vofo Kana
La détermination d’Alì Ehsani pour sauver une famille chrétienne ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement