Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 19 juin |
Saint Jude
home iconActualités
line break icon

Enlèvements à Haïti : « Un des ravisseurs nous a demandé de prier pour eux »

Société des Prêtres de Saint-Jacques

Agnès Pinard Legry - Publié le 06/05/21 - Mis à jour le 06/05/21

Libérés dans la nuit du 29 au 30 avril, les deux otages français enlevés à Haïti, le père Michel Briand et sœur Agnès Bordeau ont raconté à "La Croix" la force de leur foi tout au long de leur captivité.

C’est un bouleversant témoignage de foi qu’a livré le père Michel Briand, membre de la société des Prêtres de Saint-Jacques, et sœur Agnès Bordeau, religieuse de la Providence de La Pommeraye, libérés dans la nuit du 29 au 30 avril à Haïti après près de trois semaines de captivité. Dans des entretiens accordés au journal La Croix, ils reviennent sur leur foi qui les a accompagnés tout au long de cette épreuve. « Entre otages, nous avons décidé de nous appeler le groupe Béthanie », raconte ainsi sœur Agnès. « Comme à Béthanie, le Christ était au milieu de nous, de nos misères, de notre pauvreté. Il ne nous a jamais quittés ! ».

Au moment de notre libération, l’un des ravisseurs nous a donné une accolade et nous a demandé de prier pour eux.

« Au début, je demandais à Dieu : pourquoi ? Mais j’ai pris conscience que j’avais le choix de vivre de manière consciente ce moment douloureux avec le Seigneur… ou de le refuser », reprend la religieuse. « Je n’avais aucune liberté extérieure, mais j’avais la liberté d’aimer, de vivre ça en communion avec le Christ, avec celles et ceux qui sont en captivité dans le monde entier ».

Missionnaire à Haïti depuis 36 ans, le père Michel Briand, a partagé quant à lui cet étonnant échange avec l’un des kidnappeurs. Voyant le groupe prier ensemble, l’un des ravisseurs leur a confisqué la Bible. « Pour eux, c’était une arme qui les desservait », explique le prêtre. « Je leur ai dit que nous priions aussi pour eux. Et, au moment de notre libération, l’un des ravisseurs nous a donné une accolade et nous a demandé de prier pour eux ».

Tags:
enlevementhaiti
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Les punchlines de Mgr Aupetit face à Jean-Jacques Bourdin
2
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
3
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
4
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
5
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’...
6
NEWBORN
Mathilde de Robien
Douze prénoms de pape vraiment canon pour un petit garçon
7
ROSE
Robert Cheaib
Avant de tomber amoureux, mariez-vous !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement