Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 07 mai |
Bienheureuse Gisèle
home iconSpiritualité
line break icon

Anniversaire de baptême, une belle date à célébrer

©OR/CPP/CIRIC

Marzena Devoud - Publié le 28/01/21

"Que celui d’entre vous qui connaît la date de son baptême lève la main !" demandait le pape François en invitant chacun à célébrer ce jour anniversaire tout à fait à part. Mode d’emploi pour fêter une date heureuse. 

Quelle est la date de votre baptême ? Un grand nombre de chrétiens n’en a pas la moindre idée. En inaugurant une série de catéchèses sur le baptême, lors de l’audience générale place Saint-Pierre du 8 janvier 2014, le pape François avait posé cette question : « Que celui d’entre vous qui connaît la date de son baptême lève la main ! » En voyant peu de mains se lever, le souverain a alors expliqué pourquoi il était si important de connaître le jour où on a été « plongé précisément dans ce courant de salut de Jésus » et pourquoi il ne s’agit pas d’un simple rite pour donner un nom au petit garçon ou à la petite fille :

Le baptême est-il vraiment nécessaire pour vivre en chrétiens et suivre Jésus ? Pour nous aider à répondre à cette question, ce qu’écrit l’apôtre Paul nous éclaire « Ne le savez-vous donc pas : nous tous, qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est dans sa mort que nous avons été baptisés ? Si, par le baptême dans sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, de même que le Christ, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts » (Rm 6, 3-4). Ce n’est donc pas une formalité ! Le baptême est un acte majeur qui touche notre existence en profondeur. Un enfant baptisé ou un enfant non baptisé, ce n’est pas la même chose. Avec le baptême, nous sommes plongés dans cette source intarissable de vie qui est la mort de Jésus, le plus grand acte d’amour de toute l’histoire ; et grâce à cet amour, nous pouvons vivre une vie nouvelle, n’étant plus en proie au mal, au péché et à la mort, mais dans la communion avec Dieu et avec nos frères.

Alors, pourquoi ne pas suivre l’invitation du pape François à chercher et demander la date de votre baptême ? Connaître cette date signifie donner toute sa place à une date heureuse. Une date qui mérite d’être célébrée. Il existe un rituel spécifique. Vous pouvez demander au prêtre de votre paroisse s’il peut le célébrer. Voici quelques idées pour la cérémonie :

Quand la célébrer ?

catho retro
Catho retro

Le jour anniversaire de votre baptême ou le dimanche le plus proche. La date de baptême est inscrite sur votre livret de famille catholique. Vous pouvez également demander un certificat de baptême au diocèse dans lequel vous avez été baptisé. Si vous n’arrivez pas à connaître la date exacte, vous pouvez choisir le jour de Pâques. De même, l’un des dimanches du temps pascal serait idéal.

À quel moment de la journée ?

Idéalement en fin de matinée ou l’après-midi, pour prolonger le temps de prière par un moment festif.

Avec qui ?

Il est important, si cela est possible, d’inviter le prêtre qui vous a baptisé ainsi que votre parrain et votre marraine. Vous serez alors entouré des témoins de votre nouvelle vie de baptisé.

Que préparer ?

Votre cierge de baptême si vous l’avez gardé comme précieux souvenir, ou tout simplement un cierge blanc ; une coupelle avec un peu d’eau bénite (à demander à votre paroisse), une icône ou un crucifix.

Quels textes et chants prévoir ?

manusapon kasosod | Shutterstock

Il est important de choisir un passage biblique qui vous touche particulièrement et qui symbolise pour vous le sens du sacrement de baptême. Pensez également aux chants. Vous pouvez les télécharger sur : Chantons en Église. Pensez à photocopier à l’avance des textes et chants choisis pour que tout le monde puisse participer activement à la cérémonie.

La prière (allumer la bougie) :

L’accueillant : « Le jour de mon baptême, j’ai reçu un cierge allumé. Il est le signe de la lumière du Christ qui éclaire ma vie. Avec l’Église et avec vous, je veux rendre grâce pour la présence de Dieu et la vôtre dans ma vie. »

Ensemble : un chant, par exemple : « Joyeuse lumière ».




Lire aussi :
Le baptême, un sacrement vraiment pas comme les autres

Le signe de croix

L’accueillant :  « Seigneur, c’est aujourd’hui l’anniversaire de mon baptême. Depuis, tu veilles sur moi. C’est Toi qui m’as donné la vie et me la donnes encore. Fais-moi le grand cadeau de veiller sur ma vie pour qu’elle porte beaucoup de fruit ! Je redis mon « oui » à mon baptême. A présent, après avoir plongé nos mains dans l’eau bénite, faisons un signe de croix ».

Ensemble : « Au nom du Père… »

Lecture de la Parole de Dieu 

Par exemple : Lettre de saint Paul aux Romains 6, 3-5 : « Unis au Christ, par le baptême », L’évangile selon saint Matthieu 4, 18-22 : « Laissant leurs filets, ils le suivirent » ou L’évangile selon saint Jean 6, 44-47 : « La vie éternelle ». Cette lecture sera suivie d’un temps de silence.

Prière d’action de grâce

Par exemple avec ce psaume 137 :

De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges, vers ton temple sacré, je me prosterne. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole. Le jour où tu répondis à mon appel, tu fis grandir en mon âme la force. Tous les rois de la terre te rendent grâce quand ils entendent les paroles de ta bouche. Ils chantent les chemins du Seigneur : qu’elle est grande, la gloire du Seigneur ! Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble ; de loin, il reconnaît l’orgueilleux. Si je marche au milieu des angoisses, tu me fais vivre, ta main s’abat sur mes ennemis en colère. Ta droite me rend vainqueur. Le Seigneur fait tout pour moi ! Seigneur, éternel est ton amour: n’arrête pas l’œuvre de tes mains. »

L’accueillant : « Redisons la prière que Jésus nous a apprise » :

Ensemble : « Notre Père… »

Chant final 

Par exemple : « Bénis sois-tu Seigneur, pour ton Eglise ».

Les saints des 10 prénoms garçons les plus donnés en France :


BEBE FILLE QUI DORT

Lire aussi :
Emma, Louise, Rose… les saintes patronnes des 10 prénoms les plus donnés en France

Tags:
anniversairebaptême
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WHATSAPP
Edifa
Joies et limites des groupes WhatsApp familiaux
2
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
3
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
4
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
5
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
6
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
7
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement