Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconSpiritualité
line break icon

Les enfants adorateurs, ou comment éveiller le cœur à la présence réelle

M.MIGLIORATO/CPP/CIRIC

Enfants assistant à l'adoration pour les 3 ans de pontificat du pape François à l'église San Lorenzo au Vatican, Rome, Italie, le 13 mars 2016.

Mathilde de Robien - Publié le 20/10/20

Qu’est-ce que les enfants adorateurs ? Comment se déroule une adoration eucharistique avec des enfants ? Sur quels supports s'appuyer ?

« On n’a pas besoin de tant parler pour bien prier. On sait que le bon Dieu est là, dans le saint tabernacle. On lui ouvre son cœur, on se complaît en sa présence. C’est la meilleure prière, celle-là », disait le saint Curé d’Ars. Une prière d’adoration qui n’est pas réservée aux grands théologiens ou aux grenouilles de bénitier, bien au contraire : « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu », énonce Jésus dans les Béatitudes. L’adoration eucharistique est accessible même aux tout petits enfants, si on les prépare un tant soit peu. C’est l’objectif des « enfants adorateurs », une école de prière qui peut se monter en paroisse, avec un prêtre ou en lien avec une communauté religieuse.

Une école de prière

Comment se passe concrètement une rencontre des enfants adorateurs ? Généralement, elle regroupe des enfants de 4 à 12 ans, dans une chapelle ou une église, une fois par mois. L’adoration dure entre dix et vingt minutes. Le prêtre expose le Saint-Sacrement sur l’autel, et les enfants sont invités à adorer Jésus Hostie. Des moments de silence alternent avec des chants, gestués ou non. Le prêtre récite une prière d’ouverture, lit une lecture éventuellement suivie d’un commentaire. Les enfants se mettent en présence de Jésus, ils le remercient, puis lui demandent pardon et enfin le supplient selon le schéma type de prière Merci – Pardon – S’il te plait. Ils sont également invités à choisir une résolution. L’adoration se clôt par une prière de conclusion.

Praying child © itsmejust / Shutterstock

Marie-Emmanuelle, jeune mère parisienne de trois enfants, Pio, 6 ans, Tancrède, 4 ans, et Foucauld, 2 ans, connaît bien les enfants adorateurs. Après avoir initié leur aîné à l’adoration dans le groupe de Notre-Dame de la Salette, dans le XVème, elle accompagne désormais ses enfants à la paroisse Sainte-Marie des Batignolles, dans le XVIIème : « Il y a cinq rencontres par an, sur un format court d’environ vingt minutes, avec prière et exposition du Saint Sacrement. C’est un format adapté aux tout petits, où les parents sont présents. Nous avons des séances très différentes : parfois c’est très priant, parfois c’est le bazar total ! Ce qu’ils aiment par-dessus tout, ce sont les chants », confie-t-elle à Aleteia.

Une manière de répondre à l’amour infini de Dieu

C’est encore le saint Curé d’Ars qui demandait, et répondait en même temps à ses ouailles : « Que fait Jésus au tabernacle ? Il nous attend ». Eveiller les enfants à l’adoration, c’est leur faire comprendre que Jésus les aime infiniment et leur fait cadeau de sa présence à travers l’Hostie. « L’adorer, c’est répondre à son amour infini par une petite visite », explique le livre pour enfants Jésus je t’adore (Mame). « Adorer, c’est un mot qui vient de mots latin et grec très anciens qui veulent dire « embrasser ». Dans l’église, Dieu t’attend et toi, tu viens lui offrir ta présence et ta prière : c’est comme si tu te jetais dans les bras de ton père des Cieux. Comme si ton cœur lui envoyait un baiser. »




Lire aussi :
Attention, l’adoration eucharistique a des effets secondaires !

Des supports pour se lancer

Jésus je t’adore, le livre des enfants adorateurs, Mame : une belle invitation pour tous les enfants à vivre la rencontre de l’adoration eucharistique.

Les revues de la Mission Thérésienne : Petit berger pour les 3-5 ans, et Cinq pains deux poissons pour les 6-9 ans : un chemin vers la contemplation de Dieu.

La revue Transmettre Venez, adorons le Seigneur! dédiée à l’adoration : un guide pour accompagner les enfants adorateurs au fil du temps liturgique, illustré par Joëlle d’Abbadie, avec la Parole de Dieu, des choix de prières, des petites méditations, les écrits des saints et des références de chants.

Mame
Jésus je t'adore, Le livre des enfants adorateurs.




Lire aussi :
Geneviève Laurencin : « Il y a toujours un fond de spiritualité chez un enfant »

Tags:
adorationenfant
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement