Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconSpiritualité
line break icon

Angélus : Dieu appelle « ceux qui sont à la croisée des chemins »

Capture YouTube / KTO

Le pape François à la fenêtre du Palais apostolique lors de l'Angélus du 11 octobre 2020.

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 11/10/20

Lors de l'Angélus du 11 octobre médité depuis une fenêtre du Palais apostolique, le pape François a indiqué que Dieu appelait à lui ceux qui se trouvaient "à la croisée des chemins".

Lors de la prière de l’Angélus du 11 octobre, devant une place Saint-Pierre humide remplie de pèlerins abrités par des parapluies bigarrés, le pape François a médité la parabole des invités au festin dans laquelle un roi célèbre les noces de son fils. Délaissé par ses invités, il va finalement chercher ceux qui se trouvent à la croisée des chemins (Mt 22, 1-14). « C’est comme cela que Dieu se comporte », a lancé le Saint-Père. « Quand on le refuse ou le rejette, au lieu de laisser tomber, il relance et il invite tous ceux qui sont à la croisée des chemins sans exclure personne. Personne n’est exclu de la maison de Dieu », a-t-il soutenu.

« Dieu dit : “viens, viens” »

Le terme utilisé par l’évangéliste, a-t-il expliqué, fait référence aux points où les rues de la ville se terminent et où commencent les chemins qui mènent à la campagne, en-dehors de la ville, là où la vie est précaire. C’est à cette humanité de carrefour que le roi de la parabole envoie ses serviteurs, a poursuivi le pontife argentin. La salle du banquet est alors remplie de « personnes exclues », de « ceux qui sont à l’extérieur », tous, aussi bien les mauvais que les bons. Le Seigneur s’adresse de la même manière à ses enfants, a noté le Pape : « Dieu dit : “viens, viens” ».
Capture YouTube / KTO

Les pèlerins rassemblés place Saint-Pierre sous des parapluies bigarrés.
« L’Église est appelée à atteindre les carrefours d’aujourd’hui », cette « humanité sans espoir », a poursuivi le pontife, invitant à « ouvrir les portes de nos cœurs et de communautés à tous car l’Évangile n’est pas réservé à quelques privilégiés » mais s’adresse à ceux qui « sont en marge », « méprisés par la société ». Ces petits « sont considérés par Dieu dignes de son amour ».
Le pape François a ensuite expliqué que, la veille, il avait passé un coup de téléphone à un vieux prêtre italien qui avait été missionnaire au Brésil auprès des marginaux. « Voilà notre mère-Église », s’est-il réjoui, avant d’invoquer la Vierge afin qu’elle « nous aide à sortir de nos schémas, de nos visions étroites en annonçant à tous que le Seigneur nous invite à son banquet pour nous offrir la grâce qui sauve ».
Tags:
angelusPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement