Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconActualités
line break icon

Haut-Karabakh : le cri d’alarme de plusieurs responsables religieux

Karo Sahakyan / Gouvernement arménien / AFP

Une vue des récents bombardements à Stepanakert, le 4 octobre 2020.

Agnès Pinard Legry - Publié le 05/10/20

Alors que l’Azerbaïdjan et l’Arménie s’affrontent à nouveau pour le contrôle du Haut-Karabakh, plusieurs responsables religieux lancent un cri d’alarme.

Le conflit latent opposant l’Arménie et l’Azerbaïdjan autour du Haut-Karabkh depuis la chute de l’URSS s’est une nouvelle fois ravivé depuis le 27 septembre 2020 avec, en toile de fond, une rivalité grandissante entre la Russie et la Turquie qui soutient l’Azerbaïdjan. Alors que les affrontements ont déjà fait une dizaine de morts, plusieurs responsables multiplient les appels à un apaisement. « L’affrontement militaire en cours provoque actuellement, une fois encore, la mort d’innocents et la fuite d’hommes et de femmes, d’enfants et de personnes âgées, des horreurs de la guerre, un scénario de souffrances et de dévastation qui doit être bloqué aussi vite que possible avec le concours de tous les acteurs internationaux », ont déclaré les patriarches et les chefs des Églises et communautés chrétiennes de Jérusalem dans un communiqué diffusé le 2 octobre. Ils demandent expressément « aux responsables européens, aux présidents de la Russie et des États-Unis ainsi qu’au secrétaire général de l’ONU d’intervenir au plus vite pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat et pouvoir négocier une paix durable ».




Lire aussi :
Le Haut-Karabakh, un conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui ne peut que durer

Directeur général de l’Œuvre d’Orient. Mgr Pascal Gollnisch a pointé pour sa part la responsabilité de la Turquie dans cette nouvelle escalade de tensions. « La Turquie, membre de l’OTAN, déjà présente en Syrie, Irak, Libye, Chypre, Méditerranée orientale, après avoir imposé le culte musulman dans les églises Sainte-Sophie et Saint-Sauveur-in-Chora, menace l’Europe sur la question des réfugiés, prend une attitude extrêmement agressive et semble envoyer des combattants djihadistes, ce qui donne à ce conflit une nouvelle dimension anti-chrétienne dans cette région », a-t-il souligné. Si l’arrêt des combats et demander le retour à des négociations sont nécessaires, cela « ne dessine pas une solution », estime-t-il.  Une sortie de crise possible serait, pour Mgr Gollnisch, la mise en place d’un référendum d’auto-détermination, sous contrôle international, comme certains l’ont fait pour le Kosovo en Serbie.

Dès la reprise du conflit dimanche 27 septembre, le pape François a mentionné dans son discours après l’Angelus, les « nouvelles préoccupantes » venues du Caucase. « Je prie pour la paix dans le Caucase », a lancé le souverain pontife. « Je demande aux parties en conflit d’accomplir des gestes concrets de fraternité et de bonne volonté qui permettent de résoudre les problèmes non pas avec la force et les armes mais à travers le dialogue la négociation. Prions en silence pour la paix dans le Caucase. » Il y a deux mois déjà, le 9 juillet, après des combats frontaliers, le pape François avait espéré que l’Arménie et l’Azerbaïdjan puissent trouver la paix à travers le dialogue et la bonne volonté.


WEB2-Armenia-Nagorny Karabakh-AFP-000_DV2037409.jpg

Lire aussi :
Le Haut-Karabakh, un berceau du christianisme ravagé par les conflits

Tags:
armenieAzerbaïdjanCaucaseconflitHaut-Karabakh
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement