Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Sainte Catherine d'Alexandrie
home iconActualités
line break icon

Pour le pape François, la contemplation est "l'antidote" à l'exploitation de la Terre

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - Publié le 16/09/20

C’est en retrouvant le sens de la contemplation que l’homme pourra devenir "un gardien de l’environnement", a déclaré le pape François lors de l’audience générale, ce mercredi 16 septembre, depuis la Cour Saint Damase du Vatican. Qui ne sait pas admirer la Création ne saura pas contempler ses "frères et sœurs", a-t-il ajouté.

« Sans contemplation, il est facile de tomber dans un anthropocentrisme déséquilibré et orgueilleux, qui surdimensionne notre rôle d’être humains », a relevé le pontife, ce mercredi 16 septembre. Selon lui, « une interprétation déformée des textes bibliques sur la Création » a conduit à cette vision erronée et à l’exploitation de la Terre. En prétendant être à la place de Dieu, « nous détruisons l’harmonie de son dessein », a-t-il ajouté. Si l’homme est appelé à travailler la Terre, il ne doit pas l’exploiter.

Le pape François a donc appelé à retrouver pleinement cette dimension contemplative, qui est, selon lui, « l’antidote » à l’exploitation de la nature. En effet, contempler permet de découvrir chez l’autre « quelque chose de beaucoup plus grand que son utilité » car chaque créature possède cette capacité à « reconduire au Créateur et à la communion avec la Création », a-t-il poursuivi. « Celui qui sait contempler se mettra plus facilement à l’œuvre » pour protéger l’environnement, a-t-il ajouté. Le contemplatif en action tendra ainsi à devenir un « gardien de l’environnement ».

La nature ne pardonne jamais.

La véritable contemplation ne consiste pas selon le pape à regarder la nature de l’extérieur, mais bien de « l’intérieur », car l’homme en fait partie intégrante. Cette admiration de l’environnement conditionne également notre regard sur les autres : qui ne sait pas contempler la Création ne saura pas contempler ses « frères et sœurs », a-t-il prévenu.


Pope Audience

Lire aussi :
« Nous sommes devenus voraces, dépendants du profit et des résultats immédiats »

S’attristant de ce rapport « d’ennemis » avec l’environnement, l’évêque de Rome a appelé à entretenir une fraternité avec la Création. N’oublions pas que l’exploitation de la nature « se paie cher », a ajouté le pape François. Si « Dieu pardonne toujours » et que « nous pardonnons parfois », « la nature ne pardonne jamais ». Il a ainsi partagé à la foule ses inquiétudes au sujet des conséquences du réchauffement climatique en Antarctique et appelé à s’interroger sur l’avenir des générations futures.

Appel à « la révolution du soin »

Prendre soin de la Création et contempler sont donc deux attitudes qui conduisent à rééquilibrer notre relation d’êtres humains avec la Création. Le pontife romain a également salué « ces mouvements, associations, groupes populaires, qui s’engagent pour protéger leur territoire avec ses valeurs naturelles et culturelles ». Si ces derniers ne sont pas toujours appréciés, ils contribuent à « la révolution du soin » à laquelle chacun est appelé.

En saluant les fidèles arabophones à l’issue de l’audience, le pape François a exprimé sa « gratitude aux médecins, aux infirmières, au personnel de santé et aux associations bénévoles « qui se sont engagés à faire face à la pandémie qui « bouleverse le monde entier ». « Que l’Esprit Saint, source de tout bien, nous aide à réfléchir sur la précarité de la vie humaine », a-t-il ajouté.


POPE FRANCIS GENERAL AUDIENCE

Lire aussi :
Il y a cinq ans, le cri prophétique de Laudato Si’

Tags:
Audience généraleÉcologielaudato siPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement