Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Dix millions d’euros pour restaurer l’église de la Madeleine à Paris

MADELEINE-CHURCH-PARIS-080_HL_MMENARD_1089434.jpg

Hans Lucas via AFP

Bérengère Dommaigné - publié le 16/09/20

Devant l’état alarmant de la façade et des colonnes de l’église de la Madeleine, la Ville de Paris a annoncé que ce chantier de restauration devenait prioritaire. Il faut dire que l’église draine les foules et attire l’œil des touristes, toujours étonnés de l’emplacement de ce "temple grec" en plein cœur de Paris, et dédié à Marie-Madeleine, la sainte patronne des réprouvés.

Vingt ans déjà que le péristyle de l’église de la Madeleine est sous un échafaudage ! C’est par une interview accordée à nos confrères du Parisien que Karen Taïeb, maire adjointe d’Anne Hidalgo, en charge du patrimoine, a annoncé que les travaux de l’église de la Madeleine allaient reprendre et même s’accélérer, le chantier devenant selon l’élue, “une priorité de la mandature”.

Le budget alloué par la mairie de Paris est de 10 millions d’euros – on est loin des 80 millions qui seraient nécessaires pour sa rénovation totale (le mécénat privé semble la seule possibilité)- mais cela devrait néanmoins permettre de restaurer dans un premier temps la façade qui est dans un état alarmant. Et toujours selon l’élue, ces travaux devraient prendre fin en septembre 2022. La mairie se donne donc deux ans, ce qui ne peut que réjouir le curé des lieux, le père Bruno Horaist, qui rappelle tout de même que la restauration d’une seule des 52 colonnes a elle-même durer deux ans ! Gageons que les techniques ont bien été intégrées pour aller dorénavant plus vite.




Lire aussi :
Municipales à Paris : le sort des églises s’invite dans la campagne

Voulu par Napoléon Ier comme un temple grec dédié à la gloire de sa Grande Armée en 1806, l’édifice, ceinturé par 52 colonnes corinthiennes, est devenu une église en 1845 et l’un des symboles architecturaux atypiques de la ville de Paris. Si, ces dernières années, elle fait souvent la une de l’actualité pour son mauvais état général ou sa couleur grise due à la pollution, l’église de la Madeleine a retrouvé une notoriété inattendue avec les obsèques de Johnny Hallyday le 9 décembre 2017 dont la messe était diffusée en direct à la télévision. L’histoire ne dit pas si ce sont ces feux de la rampe qui ont mis en évidence la nécessité des travaux, mais reste à espérer que ceux qui viennent nombreux, pourront très bientôt redécouvrir sans danger cette architecture si étonnante, dédiée à Marie-Madeleine, la sainte toujours proche des réprouvés.


HALLYDAY

Lire aussi :
À la Madeleine, la messe mensuelle pour les fans de Johnny ne désemplit pas

Tags:
ÉgliseParisPatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement