Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 avril |
Bienheureuse Odette
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

À la Madeleine, la messe mensuelle pour les fans de Johnny ne désemplit pas

HALLYDAY

STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Domitille Farret d'Astiès - publié le 03/12/18

Chaque 9 du mois, une messe est célébrée en l'église de la Madeleine (Paris) en souvenir de Johnny Hallyday, décédé le 5 décembre 2017.

Alors que la France se souvient avec émotion du décès de Johnny Hallyday le 5 décembre 2017, la paroisse de la Madeleine (Paris VIIIe) propose une messe de souvenir, chaque 9 du mois à 12h30, aux amis du chanteur disparu dont les obsèques avaient été célébrées le 9 décembre 2017 dans cette même église. L’initiative a été lancée en janvier dernier par le père Bruno Horaist, curé de la Madeleine depuis six ans, à la suite de demandes des fans. « Il y a beaucoup de monde, c’est certain », confie-t-il à Aleteia. Y compris des personnes venues de province.

“Il n’y a rien d’autre qui leur est proposé”

L’affluence ne cesse de grandir, selon lui. « De janvier à novembre, nous sommes passés d’environ 300-400 à presque 1.000 personnes. Ceux qui viennent sont des gens de la génération de Johnny, pour la plupart des Français qui ne mettent jamais les pieds à l’église mais qui y reviennent de bon cœur épisodiquement. Certains sont touchés, très sensibles au fait de pouvoir se retrouver. Ils manifestent beaucoup leur reconnaissance car il n’y a rien d’autre qui leur est proposé. Je donne une courte homélie dans laquelle je leur adresse quelques mots d’espérance afin de les réconforter ».


JOHNNY HALLYDAY

Lire aussi :
“Mon pays, c’est l’amour” : Johnny en vérité

En effet, la tristesse reste encore bien présente chez un certain nombre d’admirateurs de la vedette de chanson française. « Le pape François parle de périphéries », ajoute le curé. Là, c’est la périphérie qui vient à domicile. C’est important qu’on soit là pour accueillir ces personnes ». Depuis les obsèques de l’artiste, l’église de la Madeleine est devenue un véritable lieu de recueillement. « Quand on regarde ses chansons, on voit que c’était quelqu’un qui ne restait pas indifférent à la foi chrétienne », poursuit le père Bruno Horaist. « Il avait dit qu’il était né catholique et qu’il mourrait catholique. Chez lui, il y a du paradis, de l’enfer, de l’amour, du pardon… ». Décidément, Johnny n’en finit pas d’inspirer.

Dimanche 9 décembre, un an jour pour jour après ses obsèques, une messe sera célébrée à 11 heures à l’église de la Madeleine en mémoire du rockeur, retransmise en direct sur KTO.

JOHNNY HALLYDAY

Lire aussi :
La messe de Johnny Hallyday, à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Tags:
enterrementJohnny HallydayMusique
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement