Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À la Madeleine, la messe mensuelle pour les fans de Johnny ne désemplit pas

HALLYDAY
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partager

Chaque 9 du mois, une messe est célébrée en l'église de la Madeleine (Paris) en souvenir de Johnny Hallyday, décédé le 5 décembre 2017.

Alors que la France se souvient avec émotion du décès de Johnny Hallyday le 5 décembre 2017, la paroisse de la Madeleine (Paris VIIIe) propose une messe de souvenir, chaque 9 du mois à 12h30, aux amis du chanteur disparu dont les obsèques avaient été célébrées le 9 décembre 2017 dans cette même église. L’initiative a été lancée en janvier dernier par le père Bruno Horaist, curé de la Madeleine depuis six ans, à la suite de demandes des fans. « Il y a beaucoup de monde, c’est certain », confie-t-il à Aleteia. Y compris des personnes venues de province.

« Il n’y a rien d’autre qui leur est proposé »

L’affluence ne cesse de grandir, selon lui. « De janvier à novembre, nous sommes passés d’environ 300-400 à presque 1.000 personnes. Ceux qui viennent sont des gens de la génération de Johnny, pour la plupart des Français qui ne mettent jamais les pieds à l’église mais qui y reviennent de bon cœur épisodiquement. Certains sont touchés, très sensibles au fait de pouvoir se retrouver. Ils manifestent beaucoup leur reconnaissance car il n’y a rien d’autre qui leur est proposé. Je donne une courte homélie dans laquelle je leur adresse quelques mots d’espérance afin de les réconforter ».

En effet, la tristesse reste encore bien présente chez un certain nombre d’admirateurs de la vedette de chanson française. « Le pape François parle de périphéries », ajoute le curé. Là, c’est la périphérie qui vient à domicile. C’est important qu’on soit là pour accueillir ces personnes ». Depuis les obsèques de l’artiste, l’église de la Madeleine est devenue un véritable lieu de recueillement. « Quand on regarde ses chansons, on voit que c’était quelqu’un qui ne restait pas indifférent à la foi chrétienne », poursuit le père Bruno Horaist. « Il avait dit qu’il était né catholique et qu’il mourrait catholique. Chez lui, il y a du paradis, de l’enfer, de l’amour, du pardon… ». Décidément, Johnny n’en finit pas d’inspirer.

Dimanche 9 décembre, un an jour pour jour après ses obsèques, une messe sera célébrée à 11 heures à l’église de la Madeleine en mémoire du rockeur, retransmise en direct sur KTO.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.