Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

20 Questions to the World : les réponses savoureuses des équipes du café Joyeux

Capture Facebook / Café Joyeux
Partager

20 Questions to the World est venue interroger quelques équipiers du café Joyeux sur leurs rêves et leur vision du monde. Leurs réponses sont aussi drôles que criantes de vérité.

Ils ont posé vingt questions à plus de mille personnes réparties d’un bout à l’autre de la planète. C’est le projet de 20 Questions to the World, qui existe depuis 2016. Le principe ? Aller poser 20 questions, en format vidéo, à des personnes aux profils variés un peu partout dans le monde. Parmi les questions : « Que vouliez-vous faire quand vous étiez enfant ? » ; « Avec qui aimeriez-vous boire un café ? » ; « Quel est votre rêve ? »…

L’équipe de 20 Questions to the World est venue interroger Marie, Arnaud, Alexandra, Aurélien et Julia, équipiers du Café Joyeux des Champs-Élysées. Et leurs réponses joyeuses sont savoureuses. Ainsi, lorsqu’on lui demande ce qui devrait être enseigné dans toutes les écoles du monde, Aurélien, 19 ans, répond spontanément : « À sourire, à aimer, à chanter, enfin à tout ce qui manifeste de la joie ». Et s’il était président, il ferait « en sorte que tout le monde aille bien ». Des réponses simples, mais humaines et parfois très drôles.

20 Questions to… Café Joyeux

Partie d’une envie de mieux comprendre le monde, l’équipe de 20 Questions to the World a posé les 20 mêmes questions a plus de 1000 personnes d’un bout à l’autre de la planète ! 🌍Nos équipiers Marie, Arnaud, Alexandra, Aurélien et Julia ont eu la chance de faire partie de cette incroyable aventure humaine !Découvrez les interviews tournées il y a quelques semaines au Café Joyeux des Champs-Élysées 📽Merci à toute l’équipe de nous avoir choisis pour participer à votre magnifique projet !www.cafejoyeux.com

Geplaatst door Café Joyeux op Woensdag 9 september 2020

Le concept des cafés Joyeux fait des émules et on recense de plus en plus d’établissements qui font la part belle à l’emploi de personnes en situation de handicap, à l’image du restaurant Le Reflet, à Nantes et à Paris, ou du restaurant 65 degrés, à Bruxelles.