Aleteia
Samedi 24 octobre |
Saint Florentin
Actualités

"Montrer au Pape que Laudato Si’ porte des fruits, et pas seulement chez les croyants"

Ecologie

Tomertu / Shutterstock

Timothée Dhellemmes - Publié le 21/08/20

Le pape François va recevoir treize français le 3 septembre prochain, afin d’échanger ensemble sur la thématique environnementale. Parmi eux : l’actrice Juliette Binoche, le prêtre et chercheur Gaël Giraud ou encore l’agriculteur Aurélien Gonthier.

C’est une délégation hétéroclite, mais dont tous les participants partagent le souci de la préservation de la planète, qui sera reçue en audience privée par le pape François, le 3 septembre prochain. Treize français issus du monde du cinéma, de la recherche ou encore de l’agriculture témoigneront auprès du souverain pontife des changements concrets que l’encyclique Laudato Si’ a engendré dans leur quotidien depuis sa publication, en 2015. Parmi les participants : l’actrice Juliette Binoche, le prêtre et chercheur Gaël Giraud ou encore l’agriculteur Aurélien Gonthier.

Une idée qui remonte au mois de janvier 2019

L’origine de cette rencontre remonte au mois de janvier 2019. Laurent Landete, directeur des Bernardins et membre du Dicastère Pontifical pour les Laïcs, la Famille et la Vie est invité avec l’architecte Raphaël Cornu-Thénard à un week-end de réflexion sur le thème de l’écologie avec plusieurs personnalités engagées sur ces questions comme Marion Cotillard, Antoine de Caunes, ou encore Cyril Dion. « Nous avons été très bien accueillis. À chaque fois que l’on parlait du pape François et de Laudato Si’, des portes s’ouvraient. Ils savaient que ce texte est un allié puissant pour l’écologie », commente Laurent Landete à Aleteia.


POPE FRANCIS AUDIENCE

Lire aussi :
Année Laudato si’ : François dans la complémentarité des papes

L’idée d’organiser une rencontre avec le pape François commence alors à germer, et se concrétise lors de l’assemblée plénière de la Conférence des évêques de France, au mois de novembre 2019. Chaque évêque était invité à venir avec deux laïcs issus de différents horizons pour travailler ensemble sur la thématique environnementale. Forts du succès de cette expérience novatrice, Raphaël Cornu-Thénard décide avec Laurent Landete et Mgr Eric de Moulins Beaufort d’organiser un voyage à Rome pour rencontrer le pape François, avec d’autres personnes engagées dans la transition écologique, mais pas forcément issues des milieux catholiques.

« Si l’on n’est pas présent dans ce monde de l’écologie, il peut aussi porter beaucoup de dérives »

« Nous avons reçu la réponse positive du pape François le 31 mai, le jour de la Pentecôte », se réjouit Laurent Landete. Selon lui, « c’est très intéressant que ces mondes se rencontrent, pour que l’on puisse à la fois montrer aux chrétiens que l’écologie doit être centrale pour eux, et pour leur montrer que c’est un terrain d’évangélisation extraordinaire. Si l’on n’est pas présent dans ce monde de l’écologie, il peut aussi porter beaucoup de dérives ». Un avis que partage Elena Lasida, professeur à l’Institut catholique de Paris, elle aussi membre de la délégation : « Ce sera l’occasion de montrer au Pape que Laudato Si’ porte des fruits, et pas seulement chez les croyants (…) Ce texte ne s’adresse pas seulement aux chrétiens et vise justement à créer ce genre de rencontres, entre des personnes qui n’auraient pas forcément été amenées à travailler ensemble ».

Deux jours de trajet pour rallier Rome

Chargée par la CEF d’accompagner la réception de Laudato Si’ dans les communautés chrétiennes, Elena Lasida témoignera auprès du pape François du fort impact suscité par son encyclique auprès des fidèles, mais aussi de ceux qui sont plus éloignés de la foi. Selon elle, « beaucoup de non chrétiens adhèrent à l’appel du pape François dans Laudato Si’ », l’évêque de Rome faisant figure de référence sur le sujet.

En amont de leur visite auprès de Pape, les treize participants auront l’occasion de partager longuement sur les thèmes qu’ils souhaitent aborder plus précisément. Ils auront en effet deux jours de voyage pour rallier Rome : pas de trajet en avion, mais un train Paris-Nice avant de prendre un mini-bus.

Les dix phrases fortes du pape François sur l’environnement
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
ÉcologieEric de Moulins-Beaufortlaudato siPape François
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement