Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Antoine de Caunes de mèche avec un curé pour promouvoir l’engagement

© The World of Dany
Antoine de Caunes et l'abbé Grégoire Corneloup incarnent deux religieux prêts à tout pour soutenir des associations dans l'épisode 8 de la série "The World of Dany".
Partager

Dans une vidéo diffusée sur YouTube, l’abbé Grégoire Corneloup et Antoine de Caunes incarnent deux religieux qui courent pour une juste cause.

Attention spoilers : frère Dany va-t-il réussir à rassembler assez d’argent pour soutenir sa cause ? Dans une vidéo déjantée diffusée le 22 juillet sur YouTube, l’abbé Grégoire Corneloup, curé de Morhange (diocèse de Metz), invite à vivre la charité de façon concrète. Ce n’est pas la première fois que l’on voit frère Dany, son personnage, à l’œuvre. Ce religieux au grand cœur incarné à l’écran par l’abbé est en effet le personnage principal de la mini web-série « The World of Dany » lancée en 2015, qui compte à présent huit épisodes. L’idée de cette série, explique l’abbé Corneloup à Aleteia, est d’incarner le double commandement : l’amour de Dieu et de son prochain.

L’humour pour se mettre en mouvement

« Cette fois-ci, nous avons voulu axer davantage sur aimer son prochain, donc soutenir ceux qui sont en difficulté », souligne-il, et ce en encourageant les associations qui se mettent au service de ceux qui en ont besoin, en s’appuyant sur le modèle des courses solidaires qui proposent de courir au profit d’une cause. « C’est un peu par imitation mais en mode un peu plus délire », s’amuse le curé de paroisse. Le titre, « C’est en faisant n’importe quoi que l’on soutient… », clin d’œil aux sketchs de Rémi Gaillard, montre que l’on peut se permettre de rivaliser d’imagination quand il s’agit de prêter main-forte à son prochain.

Ici, donc, frère Dany se met en tête de soutenir des associations caritatives (Société de saint-Vincent-de-Paul, Secours catholique, Restos du Cœur) en accomplissant des tours de rond-point à bord d’un tracteur agricole. Lorsque celui-ci tombe en panne, le courageux religieux se rabat sur un vélo, et quand le pneu de ce dernier crève, c’est à pied qu’il poursuit son épopée solidaire avant de tomber harassé de fatigue et de terminer sa course dans un caddie grâce au soutien de ses camarades. Parmi eux, un autre religieux, incarné par… Antoine de Caunes, qui s’est volontiers prêté au jeu au côté des 200 personnes qui ont participé au projet monté localement.

« Pour moi, c’est important de vivre des choses légères », explique l’abbé Grégoire Corneloup. « C’est important de passer aussi par là, cela permet de créer du lien. On vit une situation d’Église qui n’est pas facile et on peut se dire qu’il y a de la joie », avance-t-il en assumant volontiers son côté loufoque. Et le but de cette légèreté est bien clair : inviter les internautes à se tourner résolument vers les autres.