Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

L’Église compte quatre nouveaux vénérables dont un garçon de 14 ans !

Partager

La Congrégation pour la cause des saints a autorisé la publication d’un décret reconnaissant un miracle attribué à Maria Antonia Samà, vierge consacrée italienne. L’Église catholique compte également quatre nouveaux vénérables dont Angiolino Bonetta, un garçon de 14 ans mort en 1963.

Bienheureuse
Maria Antonia Samà

Un miracle a été attribué à la servante de Dieu Maria Antonia Samà. Née le 2 mars 1875 et morte le 27 mai 1953, cette vierge consacrée italienne vit alitée pendant cinquante-sept ans en raison d’une grave maladie non diagnostiquée. Mystique, elle accepte entièrement ses souffrances et les offre au Christ. Selon l’une de ses proches, « aucune plainte n’est jamais sortie de sa bouche ». La reconnaissance de ce miracle ouvre la voie à sa béatification.

MARIA ANTONIA SAMA
Facebook | Padre Giuseppe Samà SJ

Vénérable
Eusebio Francesco Chini

Les vertus héroïques du vénérable Eusebio Francesco Chini (ou Eusebio Kino, 1645-1711) ont également été reconnues. Prêtre jésuite, missionnaire, explorateur et cartographe italien, celui-ci part annoncer le Christ en Basse-Californie (Mexique). Il sillonne la région durant plus de 24 ans et organise plus de quarante expéditions pour se familiariser avec des tribus inconnues. Transportant avec lui bétails et semences, il contribue à améliorer les conditions de vie des indigènes.

Eusebio Francesco Chini - kino
Fringio | Wikipedia

Vénérable
Maria Félix Torres

L’héroïcité des vertus de la religieuse espagnole Maria Félix Torres (1907-2001), fondatrice de la Compagnie du Sauveur, est également reconnue. À quatorze ans, celle-ci ressent très intensément l’amour et l’appel du Seigneur mais poursuit des études de chimie, ses parents s’opposant à sa vocation. Le 15 août 1934, elle fait le vœu privé de dépenser sa vie au profit des âmes et au service de l’Église, puis fonde ce nouvel ordre de religieuses, reconnu comme comme Institut de droit pontifical en 1986.

Vénérable
Angiolino Bonetta

Le serviteur de Dieu italien Angiolino Bonetta (1948-1963), fidèle laïc de l’association des Ouvriers silencieux de la Croix s’est vu également reconnaître ses vertus héroïques. Atteint d’un sarcome osseux à l’âge de douze ans, il offre ses souffrances à la Vierge Marie. « Au printemps, je serai en train de me promener dans les jardins du paradis, avec la Madone », confie-t-il deux mois avant sa mort. Il meurt à l’âge de 14 ans.

Servo di Dio Angiolino Bonetta - Facebook

Vénérable
Ibargüengoitia y Zuloaga

Enfin, Mariano Giuseppe de Ibargüengoitia y Zuloaga devient également vénérable. Ce prêtre diocésain est le co-fondateur de l’Institut des serviteurs de Jésus. Il naît le 8 septembre 1815 à Bilbao (Espagne) et meurt le 31 janvier 1888.