Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Neuf bracelets canons pour témoigner de sa foi à la force du poignet

@Catho Retro
Partager

Une croix, une Vierge, quelques mots de latin… Des détails discrets au détour d’une chaîne ou d’un ruban, mais qui donnent tout leur sens à ces bracelets qui illumineront votre été.

Joli et spi en même temps ? Oui, c’est possible ! Et pour preuve, voici notre sélection de bracelets, qui, en plus d’orner élégamment votre poignet, vous placera sous le regard de Dieu, de la Vierge Marie, ou sous la protection de saint Benoît. Une autre manière aussi de témoigner discrètement de sa foi et de sa confiance en la Providence.

Un bijou à la frontière de l'art religieux

@Louis-Guillaume Piéchaud

L’orfèvre Louis-Guillaume Piéchaud, spécialiste de l’art liturgique, n’en éblouit pas moins lorsqu’il façonne un bracelet féminin. Ce bracelet en vermeil, conçu sur demande, est orné de part et d’autre d’une améthyste et d’une citrine. Mais sa grande originalité réside dans la gravure, à la main, des premières phrases, en latin, du psaume 22 : « Dominus pascit me, et nihil mihi deerit. In pascuis herbarum adclinavit me : super aquas refectionis enutrivit me ». « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre » (Ps 22). Une manière d’avoir toujours à l’esprit que le Seigneur veille et que l’on peut se reposer en sa présence.
Louis-Guillaume Piéchaud, prix sur demande. 

Un bracelet qui invite à la gratitude

@Catho Retro

Dans l’esprit jonc avec gravure latine, ce bracelet en laiton affiche un heureux « Deo gratias », permettant de rendre grâce à Dieu pour et en toutes circonstances.
Catho Retro, 21 euros. 

Le ruban qui mène au ciel

@Catho Retro

Un simple ruban brodé mais qui appelle à de grandes choses ! La formule latine « sursum corda » signifie « élevons notre cœur » et fait référence à la préface de la prière eucharistique récitée pendant la messe, à laquelle les fidèles sont invités à répondre « nous le tournons vers le Seigneur ». Elle renvoie à l’exhortation de saint Paul à ancrer sa vie dans les cieux : « Si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu » (Col 3, 1).
Catho Retro, 3 euros. 

Le bracelet à la Médaille Miraculeuse

@Arthus Bertrand

La Vierge qui est apparue rue du Bac en 1830 à sainte Catherine Labouré avait promis : « Les personnes qui porteront cette médaille avec confiance recevront de grandes grâces ». La Maison Arthus Bertrand revisite la médaille miraculeuse avec un laqué rose et montée sur un bracelet en or jaune forçat rond. Une médaille à la fois moderne et intemporelle.
Arthus Bertrand, 485 euros.

Des bracelets mère-fille

@Godsavetheking

Simples, faciles à porter et aux couleurs de l’été, ces petits bracelets ornés d’une croix plaquée argent témoigneront gaiement de votre foi. Fabriqués en France, ils s’adaptent à tous les poignets grâce à un nœud coulissant. L’occasion de s’offrir un cadeau commun en tant que mère et fille ou marraine et filleule.
Godsavetheking, 16 euros le bracelet. 

Le bracelet dizainier

@Holyart

« Restez éveillés et priez en tout temps » nous dit Jésus (Lc 21-36). Or la prière sera sans doute plus facile si l’on a sous la main (ou autour de la main en l’occurrence !) un bracelet-dizainier. Les deux lignées de dix perles en améthyste, ainsi que la médaille miraculeuse et la médaille de saint Benoît (saint Benoît est réputé pour chasser le mal) accompagneront vos prières quotidiennes.
Holyart, 27 euros. 

Vierge à l’enfant

@Christel Courtois I Eudelune

Pourquoi une médaille de la Vierge à l’Enfant ne se porterait-elle qu’autour du cou ? Montée en bracelet, cette médaille plaqué or place sa propriétaire sous le regard bienveillant de Marie. Sa créatrice, Christel Courtois, a été marquée, durant le confinement, par le réel besoin de soutien spirituel éprouvé par ses proches. Pour elle, un bracelet religieux apporte une aide, un soulagement, une protection ou est tout simplement une manière d’affirmer sa foi.

Eudelune, 25 euros. 

Corne de buffle

@Céline Sourillan I Atelier 1811

Bracelet composé de perles en argent et d’une croix en corne de buffle naturelle, entièrement fait à la main par une créatrice toulousaine, Céline Sourillan. Chic et discret.
Atelier 1811, bracelet Bergamotte, 64 euros. 

Bracelet des sept dons de l'Esprit

@Céline Flama

Sur un ruban en liberty s’égrainent sept cabochons de verre, sur lesquels sont inscrits les sept dons de l’Esprit Saint. Une réalisation de Céline Flama, créatrice de Vers la Terre promise. Une belle manière de se remémorer les grâces que le Seigneur nous envoie afin de vivre en chrétien.

Vers la Terre promise, 28 euros.