Aleteia
Mercredi 21 octobre |
Sainte Céline
For Her

« Mode » : les dix masques les plus réjouissants

Danilova Janna I Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 20/05/20

Un bout de tissu affublé de deux élastiques. Personne n’y aurait songé il y a quelques mois mais le masque de protection, désormais obligatoire dans les lieux publics clos, est en passe de devenir l’accessoire de mode de l’été. Missionnaire, liberty, souriant, rétro… Voici les plus beaux masques sélectionnés par la rédaction d’Aleteia.

L’épidémie de Covid-19 a chamboulé les habitudes des Français. L’une d’elle, et la plus visible : le port du masque de protection, rendu obligatoire dans les transports en commun, au bureau et dans certains magasins. L’accessoire à avoir toujours sur soi, en quelque sorte. Et à assortir à sa tenue, pour les plus coquettes. Même si cette mesure n’est pas très réjouissante, voici comment garder le sourire… derrière le masque.

Le masque missionnaire

@CathoRetro

Pourquoi ne pas profiter de son masque pour annoncer discrètement que Jésus aime chacun de nous ? C’est l’idée proposée dans ce tuto de la boutique Catho Retro, qui ne fabrique pas le masque mais fournit le ruban proclamant la Bonne Nouvelle. Ruban brodé Catho Retro, 3€.

Le masque personnalisé avec le cœur

View this post on Instagram

Merci à tous pour l’accueil que vous avez réservé aux masques ! Prochain réassort demain à 20h ♥️

A post shared by Atelier Wagram (@atelierwagram) on

Idée de cadeau pour ceux que vous aimez : le masque personnalisé avec le texte de votre choix, auréolé d’un petit cœur. L’immense avantage, c’est que vous ne risquez pas de confondre votre masque avec celui de votre conjoint… Masque lavable en machine. Atelier Wagram, 10€.

Le masque tout sourire

Ce masque a une belle histoire ! Il répondait d’abord au besoin de quelques élèves de voir sourire leur enseignante pendant les cours. Si vous aussi vous voulez sourire à tous ceux qui vous entourent, il suffit de dessiner un sourire d’un coup de feutre sur un masque blanc.

Le masque au vrai sourire

Encore plus séduisant, ce masque laisse apparaître votre vrai sourire à travers la visière transparente. Il n’est pas encore sur le marché mais le prototype est offert pour tout achat auprès de la boutique Odiora, spécialisée dans la création de bijoux pour appareils auditifs.

Un masque né de la mer

View this post on Instagram

Stay safe in Stripes 😉⁠ ⁠ Nos masques protecteurs confectionnés au sein de nos Ateliers ont été dans un premier temps exclusivement et gratuitement destinés au groupe hospitalier du Mont Saint-Michel (via le Centre Hospitalier d’Avranches).⁠ Actuellement notre objectif est de pouvoir fournir des masques aux entreprises essentielles au fonctionnement du pays : agro-alimentaire, énergie, transport… ainsi que les collectivités.⁠ Retrouvez l'ensemble de nos engagements et nos dernières déclarations sur saint-james.com⁠, lien en bio⁠ ⁠ Prenez soin de vous⁠ ⁠ 〰️⁠ ⁠ Our protective masks made in our Workshops were initially intended exclusively and free of charge for the Mont Saint-Michel hospital group (via the Centre Hospitalier d'Avranches).⁠ ⁠ Now, our goal is to be able to provide protective masks to companies that provide key services for our nation : food-processing industry, the energy and transport sector… as well as local communities.⁠ Find all of our commitments and our latest statements on SAINT JAMES French website, link in bio⁠ ⁠ Take care of yourself⁠ ⁠ #saintjames #savoirfaire #nosateliers #fabricationfrancaise #mariniere #navystripes #craftsmanship #madeinfrance #sailorstripes #stripedsailorjersey #navystyle #masques #masquebarriere #masquetissu #protectivemask #protectionmask #fabricmasks #clothmasks #safeinstripes

A post shared by SAINT JAMES (@saintjames) on

Saint James, l’élégante et iconique marque de tricots marins, s’est lancée dans la confection de masques de protection, dans son traditionnel tissu rayé. Mais pour les aficionados, il faudra être chanceux car après avoir été exclusivement destinés au groupe hospitalier du Mont Saint-Michel, ils sont désormais réservés aux entreprises essentielles au fonctionnement du pays : agro-alimentaire, énergie, transport… et aux collectivités.⁠

Le masque marguerite

Exceptionnellement fleuri! Rollande, marque d’accessoires fabriqués dans le Pays Basque, confectionne des masques avec les chutes de tissu de l’atelier. Une manière originale de recycler. Prix sur demande.

Le masque patriotique

Fières de votre pays ? Le masque au drapeau français est fait pour vous ! Livré à la boutique à Paris dans le 17ème ou par envoi postal. Seam Couture, 6 €.

Le masque printanier

@Création du Scorff

Parmi une multitude de jolis tissus sélectionnés par Création du Scorff, dont la créatrice Christie Pinault est aussi à l’initiative du site Délire de Créatrices, ces masques fleuris nous rappellent que c’est le printemps !

Le masque enfant en liberty

Toujours en vogue, ce liberty légèrement rétro se prête bien au masque de protection, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un masque pour enfant. Zig et Zag, 10€.

Le masque assorti au headband

@Poly'Art

Si l’on veut marier masque et headband, vous pouvez assortir les deux accessoires, comme le propose la marque Poly’Art. Poly’Art, 20€ l’ensemble.


communion à travers un plexiglas

Lire aussi :
Sièges nominatifs, traçages au sol, masques… ce à quoi pourraient ressembler les messes

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
déconfinement
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
RÓŻANIEC DZIECI
La rédaction d'Aleteia
Un million d'enfants vont prier le chapelet e...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement