Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Les anges existent, voici comment accueillir leur présence

web2-ha01-mosaic-of-the-seraphim-angel-in-hagia-sophia-turkey-shutterstock_93729955.jpg
By Sadik Gulec | Shutterstock
Partager

Loin des représentations désuètes ou ésotériques, les anges sont des créatures bien réelles qui tiennent une place essentielle dans le plan de Dieu : ils ont reçu la mission de nous accompagner vers lui. À travers la Bible et l’expérience des saints, nous pouvons apprendre à accueillir leur présence mystérieuse et tisser une relation vivante avec eux.

Ces créatures spirituelles, ailées ou non, suscitent habituellement un sourire moqueur de la part d’esprits cartésiens qui ne jurent que par la science et la technologie. Ce que déplorait le philosophe Michel Serres dans la Légende des Anges : « Nous avons chassé tous les anges de nos campagnes, où ils n’entonneront plus l’hymne des cieux ».

Des personnages imaginaires ?

Pour certains, les anges appartiennent au monde mythique de la fable et de la pensée magique. Ce ne sont que des personnages imaginaires issus de projections symboliques que les sciences humaines, comme la psychanalyse, peuvent expliquer. Devant l’omniprésence des écrans, des machines et des robots, on ne s’intéresse guère à eux. L’insistance est mise sur le « voir », non sur le « croire ». Leur présence mystérieuse est reléguée dans un « invisible » irréel, trop différent du monde dans lequel nous vivons. Pour d’autres, les anges sont bien là, mais pas forcément dans les églises et les institutions religieuses. On les retrouve sur Internet, dans des boutiques de santé, à la librairie, au rayon « ésotérisme ». On en fait des bibelots, des calendriers, des affiches, des films. Ce phénomène traduit une quête spirituelle et un besoin de croire en l’au-delà. On organise des séances pour communiquer avec eux, connaître leurs noms, s’assurer une bonne réincarnation, sans trop savoir de quel esprit il s’agit. Ces pratiques n’ont rien à voir avec la tradition chrétienne, même si elles en empruntent certains éléments.

Des créatures bien réelles

Pour l’Église, les anges sont des créatures bien réelles qui nous protègent et qui intercèdent pour nous. « L’existence des êtres spirituels, non corporels, que l’Écriture Sainte nomme habituellement anges, est une vérité de foi. Le témoignage de l’Écriture est aussi net que l’unanimité de la Tradition » (Catéchisme de l’Église catholique, n. 328). Êtres personnels doués d’intelligence et de volonté, les anges n’existent pas pour eux-mêmes, mais en fonction de Dieu qu’ils adorent et qu’ils servent fidèlement, tout en aidant les hommes à le prier, à vivre en communion avec lui. « De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges » (Ps 137, 1).

Les anges tiennent une place essentielle dans le plan d’amour de Dieu. Ils ne lui portent pas ombrage, puisqu’ils sont les messagers de sa transcendance, associés et soumis au Christ dans son œuvre de salut. Très présents dans la liturgie de l’Église, nous célébrons particulièrement les archanges Michel, Gabriel et Raphaël le 29 septembre, et les anges gardiens, le 2 octobre. À cette occasion, le pape François lançait cet appel : « Comment est ma relation avec cet ange que le Seigneur a envoyé pour me garder et m’accompagner en chemin, et qui voit toujours le visage du Père qui est aux cieux ? » (2 octobre 2014).

Des messagers de Dieu

Amis, pédagogues et compagnons de route, les anges sont les ambassadeurs de Dieu, les « invincibles porteurs de ses ordres, attentifs au son de sa parole » (Ps 102, 20). Ils donnent force et lumière si nous acceptons de nous laisser éclairer par eux. Mais attention à l’angélisme, cette tentation de pureté excessive qui nous guette dans la vie spirituelle, nous avertit Pascal dans ses Pensées : « L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête. »

Comment découvrir le monde invisible de ces compagnons célestes ? En les aimant et en les priant, ils nous rapprochent de Dieu et nous aident à discerner sa volonté. Ils nous guident vers lui, de notre naissance jusqu’au jour de notre mort, comme le montre si bien le cistercien saint Bernard de Clairvaux, l’apôtre éminent de l’ange gardien dans l’Église latine (Homélie sur le psaume 90) :

« Dieu donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins. Quel n’est pas le respect que cette parole doit susciter en toi, la ferveur qu’elle doit faire naître, la confiance qu’elle doit inspirer ! Le respect à cause de leur présence, la ferveur à cause de leur bienveillance, la confiance à cause de leur vigilance. Ils sont donc là, à tes côtés, non seulement avec toi mais pour toi. Ils sont présents pour te protéger, pour te secourir. Et même si c’est Dieu qui leur en a donné l’ordre, on ne peut pour autant manquer de reconnaissance à leur égard, en raison de la si grande charité avec laquelle ils obéissent et du besoin si grand que nous avons de leur aide ».

Pour en savoir plus

Éditions de l’Emmanuel

En présence des anges, découvrir le monde invisible, Jacques Gauthier, Éditions de l’Emmanuel, juin 2020, 120 pages, 12 euros.

Découvrez en images la hiérarchie des anges :