Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Apprendre à faire oraison avec son ange gardien

Jeune femme priant
Partager

L’ange gardien, s’il ne peut entrer dans le centre de notre âme où Dieu seul réside, peut cependant être d’un grand secours pour accueillir le don de la contemplation dans le recueillement et l’oraison.

L’oraison est une rencontre d’amour avec Jésus présent dans le centre de notre cœur. Elle se réalise dans le lieu le plus secret de notre âme, dans notre intimité. Personne si ce n’est Dieu, ou Marie comme mère de la grâce, n’y a accès. Notre ange gardien, s’il ne peut entrer dans le centre de notre âme où Dieu seul réside, peut cependant être d’un grand secours pour nous apprendre à nous recueillir. S’il est très utile de l’invoquer pour trouver des places de parking, il est plus important encore de lui demander de nous apprendre à prier. Il est toujours disposé à nous aider !

Notre ange gardien, comme tous les anges, est un être purement spirituel. Mais son immatérialité ne le rend pas indifférent aux réalités matérielles. Puisque notre ange gardien a la garde de notre personne, il peut donc avoir une certaine influence non pas sur le centre de l’âme, ou la fine pointe de l’esprit, puisque cette zone de notre être est réservée à la grâce divine, mais sur notre corps.

L’action de l’ange pour nous aider à nous recueillir

Lorsque nous sommes dissipés et dispersés, il peut nous aider à nous recueillir et à entrer à l’intérieur de nous-mêmes. D’une manière plus efficace que toutes les techniques de relaxation, il peut nous aider à nous apaiser.

Puisque notre imagination, travaille à partir des images stockées dans notre cerveau, notre ange gardien peut aussi nous aider à nous représenter, par une vue intérieure, Jésus dans son humanité sainte, ou Marie, ou des saints. Il peut nous inspirer quelques bonnes idées qui nous aident à entrer en relation avec Lui. Il peut aussi nous aider à nous remémorer, avec paix et confiance, nos péchés ou nos blessures afin de les présenter à la miséricorde de Jésus. Son action est opposée à celle du diable qui cherche à nous accuser et à nous faire désespérer.

L’ange durant l’oraison est aussi un rempart contre les attaques des démons. Lorsqu’ils cherchent à nous nuire, à nous éloigner de Dieu, à nous faire abandonner l’oraison, notre ange gardien, si nous l’invoquons, vient à notre secours pour les mettre en déroute.

Lorsque Dieu nous fait le don de la contemplation

Bien souvent, le plus souvent même selon saint Jean de la Croix, le don de la contemplation nous vient avec l’aide de notre ange gardien : il s’agit d’une oraison très paisible et profonde où Dieu agit directement dans notre cœur. Lorsque ce don nous est donné, il faut nous abandonner à Dieu. Lâcher notre maîtrise de la prière pour nous remettre entre ses mains. Notre ange gardien alors, si nous le laissons faire, nous aide à nous livrer tout entier. Il nous rassure et nous encourage dans le don que nous faisons de nous-mêmes.

L’aide de notre ange gardien est tellement discrète qu’il faut avoir le regard très pur de saint Jean de la Croix pour la remarquer. Si nous ne le sentons pas, sachons pourtant qu’il est là, toujours prêt à nous accompagner pour réaliser cet acte le plus noble de notre humanité : la prière. Invoquons-le donc, dès maintenant, avant d’avoir la joie de découvrir son visage spirituel lorsque nous serons dans le ciel.

Pour approfondir la spiritualité du Carmel : recevez la revue Carmel.

À découvrir aussi : cinq petites choses à savoir sur les anges gardiens