Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Connaissez-vous le chemin des petites choses pour aller vers Dieu ?

WASHING DISHES
Partager

Vivre au cœur du monde et puiser dans les petites choses ordinaires de la vie quotidienne à La source… Vivre pleinement chaque instant de son quotidien en étant toujours recentré sur Lui… Et si le secret pour mieux vivre était dans cet amour qui accompagne chaque instant du quotidien, aussi pénible soit-il ? Suivez comme guides ces saints carmes, connaisseurs du chemin qui va vers Dieu par les petites choses.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Comment se mettre à l’écoute de Dieu et au service du monde alors qu’on est happé sans arrêt par mille tâches ordinaires à faire ? Toutes ces petites choses pénibles qui perturbent, qui accaparent l’esprit et qui découragent… Pas facile de se concentrer sur la prière, de contempler Dieu, de penser à un cheminement spirituel personnel digne de ce nom, alors qu’on a une montagne de lessives à faire, des dossiers urgents à rendre au patron, ou encore des coups de fil qui provoquent systématiquement une colère ou une peur pour résoudre un problème administratif… Et Dieu dans tout ça ?

Rassurez-vous : Dieu est présent à chaque instant de votre quotidien. Il ne distingue pas les petites choses à faire de celles qui semblent être grandes aux yeux des hommes. Il est présent partout. Comme le rappelle de façon si concrète sainte Élisabeth de la Trinité : « On trouve le bon Dieu à la lessive comme à l’oraison. Il n’y a que Lui partout. » Et saint Jean de la Croix, un autre grand saint carme, mystique et docteur de l’Église, l’explique : « Une œuvre, si petite qu’elle soit, loin du regard des hommes, plaît davantage à Dieu que mille autres accomplies dans le désir d’être vu des hommes…

Tout est dans la qualité de l’amour qui accompagne chaque acte de la vie.

» Car tout est dans la qualité de l’amour qui accompagne chaque acte de la vie. C’est ce que la spiritualité du Carmel met au cœur, ce qu’elle exprime de façon saisissante à travers ses grands saints. Pour eux, recentrer sa vie sur le Christ ne signifie pas uniquement se nourrir de la prière, des sacrements ou de la lecture de la Parole de Dieu.

Être en relation personnelle avec Dieu et écouter Sa parole, c’est apprendre constamment à percevoir Sa présence dans toutes les relations avec les autres et dans toutes les tâches à réaliser au quotidien.

Être en relation personnelle avec Dieu et écouter Sa parole, c’est apprendre constamment à percevoir Sa présence dans toutes les relations avec les autres et dans toutes les tâches à réaliser au quotidien. C’est accepter le lieu et le milieu dans lequel on se trouve à un moment donné, pour rendre service en cherchant dans chaque petite chose à contribuer au Royaume de Dieu.

Marie, le parfait exemple pour s’approcher de Dieu

S’il est difficile, bien sûr, de résumer en quelques lignes la spiritualité carmélitaine, il est éclairant de remonter jusqu’à sa source et l’une de ses principales inspirations. Elle se forme avec l’apparition d’ermites sur le mont Carmel au XIe siècle. Ils se référent à l’héritage spirituel du prophète Élie et à l’exemple de vie laissé par la Vierge Marie. C’est en elle en effet que les carmes trouvent le parfait exemple pour suivre et s’approcher du Christ. Considérée dès le début comme la mère et la gardienne de l’ordre du Carmel, la Vierge Marie savait écouter et contempler dans son cœur tous les événements et les messages de Jésus. En disciple fidèle, elle vivait pleinement son enseignement.

Pour les carmes, Marie est aussi un modèle de prière contemplative. Elle gardait et méditait sans cesse dans son cœur les mystères transmis par Dieu, incarnant ainsi l’attitude humble et confiante à la fois de se mettre entièrement à l’écoute de Dieu. Comme le souligne la constitution de l’ordre, c’est en regardant Marie et formant une communauté avec elle que les carmes apprennent à vivre en présence de Dieu et à témoigner de l’Évangile.

Faire de manière extraordinaire des choses tout ordinaires

Sainte Thérèse de Lisieux, l’une des grandes figures du Carmel qui attire toujours l’admiration du grand public l’a compris très tôt. Initiée par sa sœur Marie à la valeur des petites choses – celles qui semblent ne pas en avoir – au réel prix qu’elles ont lorsqu’elles sont faites avec fidélité et amour. Pour sainte Thérèse, c’est à travers elles et dans l’instant présent qu’on peut rejoindre le désir du Christ. Comment ? « «faire de manière extraordinaire des choses tout ordinaires ! », nous conseille-t-elle.

Suivez les conseils de ces saints carmes pour connaître le chemin des petites choses :