Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

À Asnières, l’église a attendu 86 ans sa façade !

Partager

La première pierre de l’église Notre-Dame du Perpétuel Secours, à Asnières, a été posée en 1934. Si elle a été consacrée dès 1936, la Seconde Guerre mondiale a interrompu la fin des travaux, notamment la façade. Une façade dont l’installation vient d’être finalisée, 86 ans après ! 

Œuvre de l’architecte Alfred Nasousky, Notre Dame du Perpétuel Secours, à Asnières (diocèse de Nanterre) a vocation à devenir un lieu de pèlerinage en plein cœur d’Asnières. C’est le cardinal Jean Verdier (fondateur des Chantiers du Cardinal) qui en a posé la première pierre en 1934, et elle a été consacrée en 1936. Mais le chantier, notamment la façade, n’a jamais été terminé, interrompu par la Seconde Guerre mondiale. Le temps a passé, sans doute aussi le manque d’argent, mais pas la détermination des paroissiens puisque 86 ans plus tard, en ce mois de juin 2020, la façade de l’église vient d’être finalisée !

 

L’icône de Notre Dame du Perpétuel Secours

La nouvelle façade intègre un portail surmonté d’une représentation de Notre Dame du Perpétuel Secours, réalisée en béton poli et inspirée de l’icône du XIVe siècle qui se trouve dans l’église. La principale caractéristique de cette nouvelle façade est d’être transparente, laissant ainsi pénétrer la lumière dans tout l’édifice. Outre la façade, les travaux ont permis de réaliser un narthex vitré, une chapelle de semaine à l’entrée de l’église ainsi que des salles de réunion. Une extension avec un accueil accessible depuis le parvis est également prévue. Des travaux encore en cours donc, et qui ne devraient plus mettre 86 ans à être réalisés cette fois-ci !