Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 septembre |
Saint Gabriel
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Vidéo : mission délicate pour les cordistes de Notre-Dame de Paris

Timothée Dhellemmes - publié le 10/06/20

L’immense échafaudage de Notre-Dame de Paris, qui pèse près de 200 tonnes, est en train d’être démonté depuis ce lundi 8 juin. Une opération à haut risque pour les cordistes, qui travaillent parfois à 40 mètres du sol. C’est la phase la plus délicate du chantier de sauvegarde de l’édifice.

« L’opération se déroulera tout au long de l’été », a d’emblée prévenu l’établissement public chargé de la restauration de la cathédrale. Après des mois de préparation, notamment de ceinturage de la structure fragilisée avec des poutres métalliques, le démontage de l’immense échafaudage de Notre-Dame de Paris a enfin débuté, ce lundi 8 juin. Le 15 avril 2019, cette structure titanesque avait miraculeusement résisté à l’incendie. Mais les tubes métalliques s’étaient déformés et soudés sous l’effet de la chaleur. Les cordistes, répartis en deux équipes de cinq qui travaillent en alternance, ont donc la délicate mission de les découper à l’aide de scies sabres. Ils les évacuent ensuite grâce à une grue de 80 mètres.




Lire aussi :
Notre-Dame : les évènements marquants depuis l’incendie

La restauration de la cathédrale pourra ensuite vraiment commencer

Cet échafaudage, « est constitué d’un enchevêtrement de 40.000 pièces pour un poids de 200 tonnes dont la moitié se trouve à plus de 40 mètres de haut », précise l’établissement public. Il avait été monté quelques mois avant l’incendie, afin de procéder à la restauration de la flèche. Une fois son démantèlement achevé, cela permettra de terminer les investigations et de commencer réellement la restauration de la cathédrale.




Lire aussi :
6.000 enfants déclarent leur amour à Notre-Dame de Paris

Tags:
chantierincendienotre dameNotre-Dame de Paris
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement