Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

“La bénédiction de Dieu est réservée à ceux qui se laissent changer par lui”

General audience

Handout / VATICAN MEDIA / AFP

I.Media - publié le 10/06/20

« Nous avons tous rendez-vous dans la nuit avec Dieu », a déclaré le pape François lors de l’audience générale, ce mercredi 10 juin, depuis sa bibliothèque privée du Palais apostolique. C’est en Lui présentant leurs fragilités et leurs impuissances que les croyants pourront être changés par le Seigneur.

Poursuivant sa catéchèse sur la prière, le pape François a évoqué ce mercredi 10 juin l’épisode de la lutte de Jacob avec Dieu (Gen 32,25-30). Ayant soustrait son droit d’aînesse à son frère, Jacob ressent un jour la nécessité de rentrer chez lui et de revoir son frère, avec qui il a de mauvaises relations. Au milieu de ce voyage, alors qu’il fait nuit et qu’il pense à l’issue de cette rencontre, un « inconnu » commence « à lutter » contre lui. Son « mystérieux rival » avec qui il bataillera toute la nuit n’est autre que Dieu, qui le bénit et lui donne un nouveau nom, Israël, a expliqué le chef de l’Église catholique.

« Combattre avec Dieu » est une métaphore de la prière, a déclaré le pape François. « Nous avons tous rendez-vous dans la nuit avec Dieu ». C’est dans l’obscurité, dans les moments « de désorientation », en combattant contre « l’inconnu » que les croyants peuvent prendre conscience qu’ils sont de « pauvres hommes ». Dans ces moments-là, ils ne doivent pas avoir peur car Dieu leur donnera, tel Jacob, un nom nouveau contenant « le sens de toute leur vie ». Cette bénédiction est « réservée » à ceux qui “se laissent changer par lui”, a pointé le pontife.


JACOB LUTTE

Lire aussi :
Les personnages de l’Ancien Testament : Jacob, une lutte incessante

Présenter à Dieu sa fragilité pour être renouvelé

Par cette lutte de la prière, a-t-il illustré, Jacob sort « changé ». Il n’est plus un « homme de stratégie » , « patron » de la situation  : Dieu le ramène à sa vérité de « mortel qui tremble et qui a peur ». À ce moment-là, il ne peut donc que présenter à Dieu sa fragilité, son impuissance ou encore ses péchés. Il entre « boiteux en Terre promise », rappelle le Souverain pontife : vulnérable mais avec un « cœur nouveau ». Lui qui était un homme « imperméable à la grâce » et à la miséricorde a été sauvé.

Le pontife a illustré son propos en racontant l’histoire d’un homme qui avait une grande foi en Dieu mais qui disait ne pas avoir besoin de miséricorde. Dieu lui avait fait comprendre qu’il était pécheur et qu’il en avait besoin. « Le Seigneur connaît chacun de nous », et sait comment faire pour changer nos cœurs, a-t-il poursuivi. Il s’agit donc de lui demander : « change-moi ».


POPE AUDIENCE

Lire aussi :
Pape François : “Avec Dieu, apprenons à parler comme un fils avec son père”

Tags:
Audience généralePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement