Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Pape François : « Avec Dieu, apprenons à parler comme un fils avec son père »

Partager

Lors de l’audience générale ce mercredi 3 juin, le pape François s’est penché sur l’importance de la prière par laquelle le croyant reconnaît que sa vie est « un lieu où une promesse s’accomplit ». Il a invité les croyants à davantage dialoguer avec Dieu.

Vivre une « histoire personnelle » avec Dieu par l’intermédiaire de la prière comme l’a fait Abraham, c’est ce à quoi le pape François a invité les croyants lors de l’audience générale de ce mercredi 3 juin. Dans sa catéchèse, le souverain pontife s’est penché sur l’importance de la prière par laquelle le croyant reconnaît que sa vie est « un lieu où une promesse s’accomplit ». Il a incité chacun à car prier avec foi et à « écouter, marcher, dialoguer jusqu’à débattre avec Dieu », tout en restant prêts à accepter Sa parole et la mettre en pratique.

La prière de Blaise Pascal

Pour illustrer le sens de la façon dont la prière s’inscrit dans chaque histoire, l’évêque de Rome a cité le « Mémorial » de Blaise Pascal : « Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob, non des philosophes et des savants. Certitude, certitude, sentiment, joie, paix. Dieu de Jésus‑Christ. » Le pontife a rappelé que ce petit parchemin avait été retrouvé à la mort du philosophe français du XVIIe, cousu dans son habit. Cette courte prière n’ »exprime non pas une réflexion intellectuelle qu’un homme sage peut concevoir sur Dieu, mais le sens vivant et expérimenté de sa présence », a-t-il souligné. En juillet 2017, le pontife avait fait part de son souhait de voir Blaise Pascal béatifié.

« Le Seigneur, notre salut et notre espoir »

Rappelant que la fête de saint Boniface, « apôtre de l’Allemagne », était le 5 juin prochain, il s’est adressé aux pèlerins germanophones en les exhortant à proclamer le Seigneur comme il l’avait fait en son temps.

Le chef de l’Église catholique s’est aussi joint à une veillée de prière et de louange organisée en Pologne, « Les Rencontres de jeunes Lednica 2000 ». Il les a incités à faire leur la devise « Totus tuus » (Tout à toi, Marie, en latin) du saint pape Jean Paul II, patron de cet événement.