Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

« C’est chez toi que je veux célébrer la Pâque » dit Jésus. Répondez oui !

By winui | Shutterstock
Partager

Cette année, avec le confinement, votre maison sera votre église. Mais alors, comment allez-vous y célébrer la Passion du Seigneur, sa mort et sa résurrection ? Heureusement, il existe la messe à télévision et le streaming, mais cela suffit-il ?

Au cours des dernières semaines, de nombreuses paroisses (dont la mienne) ont créé leurs chaînes YouTube et ont commencé à diffuser en direct des messes et d’autres célébrations. Et, Dieu merci, il y a aussi les retransmissions à la télé des messes du Pape et des télévisions catholiques. Nous, vos prêtres, nous savons que vous aimez visionner à la messe « en direct » depuis votre église paroissiale, ou depuis le Vatican, et communier de désir. Nous sommes vraiment heureux de pouvoir vous servir ainsi dans ces temps difficiles. Mais, en même temps, nous avons bien conscience que toute retransmission sur un écran n’est finalement qu’un ersatz fait d’apparence, auquel il manque l’essentiel et nous réalisons à quel point la participation à une liturgie réelle vous manque.

Le Seigneur réellement présent au milieu de vous

Voici donc que nous entrons dans le Triduum pascal. Quelle profonde tristesse d’être privés de célébrer ensemble, avec notre communauté paroissiale, dans notre chère église, les liturgies de la Semaine sainte, alors même que nous aurions tant besoin de cette grâce en ce temps d’épreuve.

Bien sûr, il y aura l’écran de la télé, celui de l’ordinateur et encore la tablette ou le smartphone. Mais nous savons bien que, fondamentalement, cela n’a rien à voir avec une célébration qui réunit des personnes réelles, dans un lieu réel, avec le Seigneur réellement présent au milieu. Attention, cela ne veut pas dire que vous ne devez pas suivre les lives sur vos écrans ; c’est une bonne chose, bien entendu. Il ne faut pas opposer les diverses opportunités que nous avons de nous sanctifier malgré le confinement mais il faut les faire concourir à notre bien. Cependant, j’ai une question cruciale à vous poser : croyez-vous vraiment que la liturgie sur écran soit suffisante ?

Cette année, ne faites pas l’expérience du Triduum pascal uniquement devant un ordinateur ou un écran de télévision

Je vous en conjure, cette année, ne faites pas l’expérience du Triduum pascal uniquement devant un ordinateur ou un écran de télévision, même si la transmission est de bonne qualité. Organisez chez vous des prières domestiques et des célébrations avec vos proches. Il suffit d’être deux ou trois pour former une assemblée de prière avec Jésus au milieu (Mt 18, 20).

Comblez le désir de Jésus

En méditant l’Évangile pour le dimanche des Rameaux, j’ai été frappé par cette phrase prononcée par le Seigneur Jésus : « C’est chez toi que je veux organiser la Pâque avec mes disciples » (Mt 26, 18). Prenez cette Parole spécifiquement pour vous. Voilà, cette année, c’est chez vous que Jésus veut organiser la Pâque ! En ce printemps d’épreuve, votre maison va devenir votre église. Il en était bien ainsi pendant les trois premiers siècles du christianisme. Les chrétiens se réunissaient pour prier et célébrer dans leurs maisons. Ils n’avaient pas d’églises et leurs maisons avaient fonction d’églises. Le terme Domus Ecclesiae, « Maison de l’Église », était utilisé pour décrire les maisons dans lesquelles on se réunissait pour célébrer l’Eucharistie.

Cette année, les fêtes de Pâques sont une occasion, certes tragique et douloureuse, mais une occasion, de redécouvrir votre maison en tant qu’église domestique, en tant que lieu de présence et d’action du Dieu vivant. Vous ne pourrez pas y célébrer la messe mais dans de telles circonstances exceptionnelles, en plus des prières personnelles et familiales, et de la célébration de la Liturgie des Heures, l’Église a prévu que vous puissiez organiser une vraie célébration de la Parole.

De plus, le Triduum pascal est tout le temps une liturgie. Pendant ces trois jours, où que nous soyons, quoi que nous fassions, la liturgie de la Passion, de la mort et de la résurrection du Seigneur développe sa dramaturgie sacrée. Cette année, nous n’allons pas pouvoir vivre les grands moments de la liturgie pascale réunis dans une église, mais la Pâque va se produire. Où ? Dans votre maison. Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas dans une église que vous ne pouvez pas célébrer en Église, d’un seul cœur et d’un seul esprit avec tous les baptisés qui célèbrent la Pâque de leur Sauveur. Peut-être avons-nous besoin de redécouvrir cette vérité ? Peut-être que c’est un des biens (certainement pas le seul) que Dieu va tirer, pour nous les hommes et pour notre salut de ce temps d’épreuve ?

Partagez ce lien avec tous vos amis

Par conséquent, je vous en prie : regardez les retransmissions sur écran, mais de grâce, célébrez réellement le Triduum pascal à la maison. Consacrez du temps à la prière personnelle et la lecture de la Bible. Et surtout, organisez, préparez, vivez chaque jour une vraie liturgie familiale autour d’une célébration de la Parole

Chaque jour du Triduum pascal, du Jeudi saint jusqu’au dimanche de Pâques, avec la revue Magnificat, Aleteia va publier un guide complet pour célébrer à la maison. S’il vous plaît, partagez ce lien avec tous vos proches et amis. Il ne tient qu’à vous de décider si cette année, la Pâque aura lieu aussi dans votre maison, et pas uniquement sur un écran. Allez, sursum corda ! Hauts les cœur ! En tant que membre du peuple sacerdotal, faites de votre maison une église domestique. Jésus vous dit : « C’est chez toi que je veux célébrer la Pâque ». Répondez « oui », s’il vous plaît !

Le Top de Ks. Michał Lubowicki
  1. Les plus lus
    |
    Les plus partagés
Afficher La Suite