Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 26 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconActualités
line break icon

Coronavirus en Italie : l’évêque de Bergame annonce la mort de six prêtres

Facebook

Gelsomino Del Guercio - Publié le 17/03/20 - Mis à jour le 17/03/20

Dans la région de Bergame, à 50 kilomètres à l’est de Milan, la situation reste difficile sur le front du coronavirus. Six prêtres sont morts ces derniers jours selon l’évêque des lieux.

« Bien que nous soyons très nombreux, le nombre de prêtres qui sont morts cette semaine et celui de ceux qui sont encore dans une situation particulièrement grave est vraiment élevé », a confié l’évêque de Bergame Mgr Francesco Beschi, à propos de la situation de son diocèse, dans une dans une interview à InBlu Radio, le réseau de radio catholique de la Conférence épiscopale italienne. « Pour nous réconforter, il faut aussi dire que cette semaine, l’état de vingt prêtres s’est considérablement amélioré en quelques jours et d’autres ont déjà quitté l’hôpital. C’est un signe qui nous réconforte beaucoup », a-t-il ajouté. « Nous ressentons cette douleur en la partageant avec celle de nos communautés ainsi que le nombre de personnes infectées, malades et un nombre élevé de morts. Nous ne sommes pas séparés de notre communauté, même au moment de la mort ».


ROSARY

Lire aussi :
Coronavirus : des internautes italiens lancent le chapelet en continu

Mais la situation dans la province de Bergame reste difficile. Des centaines de personnes sont contaminées chaque jour et des centaines ont perdu la vie depuis le début de l’épidémie. Les hôpitaux sont en grande difficulté et le maire de Bergame lui-même, Giorgio Gori, a admis que pour certains patients il n’y avait même pas la possibilité d’aller aux soins intensifs, car les places disponibles sont saturées dans tous les hôpitaux de Bergame.

Rester proche des gens

L’évêque de Bergame reste néanmoins plein d’espérance. « Au cours de ces quinze derniers jours, j’ai constaté une générosité croissante de la part de tous. Aujourd’hui, chacun est chez soi mais je vois se tisser des liens de proximité vraiment significatifs. […] La relation à travers les médias et les réseaux sociaux se développant beaucoup, c’est aujourd’hui le seul moyen d’être proche de tout le monde ». Mais l’évêque reconnait qu’il faudra s’armer de patience et de prudence. « Nous sommes passés d’une certaine indifférence à une meilleure connaissance et compréhension mutuelles. Il est maintenant nécessaire que ce partage soit maintenu dans les prochaines semaines », conclut Mgr Beschi.


GIUSEPPE CORBARI

Lire aussi :
Italie : il a célébré la messe avec tous ses paroissiens, enfin presque

Tags:
CoronavirusItaliemortpretre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
4
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
7
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement