Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconActualités
line break icon

Coronavirus : comment va se passer l’école à la maison ?

MOM,KIDS,HOMEWORK

Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 13/03/20

En raison de l’épidémie de Covid-19, des mesures exceptionnelles, telle que la fermeture de tous les établissements scolaires à partir de lundi prochain, ont été annoncées jeudi soir par le Président de la République. En revanche, le ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, est clair : « Ce ne sont pas des vacances ».

Que les enfants et adolescents qui ont sauté de joie à l’annonce d’Emmanuel Macron se calment : il ne s’agit pas de vacances, mais d’un enseignement « à distance ». Les douze millions d’élèves concernés sont fortement incités à travailler à la maison, et ce, au moins jusqu’aux vacances de Pâques, comme l’évoquait ce matin Jean-Michel Blanquer sur France Inter.

Dispositif national, communication locale

La continuité pédagogique sera assurée à travers deux biais : d’une part, le dispositif national « Ma classe à la maison », une plateforme en ligne mise à disposition par le CNED pour les élèves de la grande section à la Terminale inscrits dans des écoles sous contrat, et d’autre part, un lien avec leurs professeurs habituels, via mails notamment. « La période qui s’ouvre n’est pas une période où les enfants ne doivent pas travailler, au contraire. Simplement les modalités évoluent », insiste Jean-Michel Blanquer.

Pour ce faire, le ministre a annoncé que tous les parents allaient recevoir par mail une adresse internet afin de se connecter à la plateforme « Ma classe à la maison ». Cette dernière donne accès à des ressources pédagogiques correspondant au programme scolaire de chaque niveau et à des « classes virtuelles » à travers lesquelles professeur et élèves peuvent interagir par écran interposé. Parallèlement à ce dispositif, il est demandé aux enseignants d’utiliser « l’environnement numérique de travail » mis au point dans les établissements afin d’envoyer des documents (cours, exercices, …) et de rester en contact direct et quotidien avec leurs élèves.

Et pour les plus zélés, sachez que les éditions Bordas, Nathan, Retz et le Robert ont décidé d’ouvrir, dès aujourd’hui et jusqu’au terme du confinement, un accès libre et gratuit à l’ensemble de leurs manuels numériques de primaire et de collège.




Lire aussi :
DIRECT. Covid-19 : hospitalisé depuis un mois, l’évêque de Créteil a pu rentrer chez lui

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Coronavirusecole
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement