Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Âgé de 98 ans, un évêque chinois survit au coronavirus

ZHU BAOYU
Fair use
Partager

Mgr Zhu Baoyu, évêque de Nanyang (Chine), est le plus vieux patient à avoir guéri du coronavirus. Contaminé le 3 février, il a été testé négatif une dizaine de jours plus tard.

Qualifié de cas exceptionnel par de nombreux médecins chinois, Mgr Zhu Baoyu serait à ce jour le plus vieux patient à avoir survécu au coronavirus. Âgé de 98 ans, l’évêque du diocèse de Nanyang (Chine) a contracté une pneumonie Covid-19 (le premier type de coronavirus identifié à Wuhan, ndlr) le 3 février, rapporte ainsi l’agence Asia News. Mais le 12 février il a été testé négatif et deux jours plus tard, le 14 février, ses poumons n’étaient plus infectés.

Alors que l’évêque avait d’autres maladies telles que l’arythmie et des épanchements pleuraux, il a été guéri grâce à un cathéter de drainage thoracique. Les médecins et épidémiologistes se sont d’autant plus félicités de son rétablissement que le virus peut s’avérer fatal pour les personnes âgées et les patients souffrant déjà de complications.

Après avoir enduré plusieurs années d’emprisonnement et de « rééducation » avec une vingtaine de prêtres et des centaines de religieuses de la congrégation de Saint-Joseph, Mgr Zhu Baoyu a été ordonné évêque le 19 mars 1995 et a exercé son ministère jusqu’à ce que son âge et sa santé le forcent à prendre sa retraite.

Près de 1.900 morts

D’après le dernier bilan de l’OMS en date de ce mardi 18 février, l’épidémie a fait près de 1.900 morts et 72.300 personnes contaminées, dépassant ainsi le bilan du Sras. En Chine, le personnel médical est en première ligne dans la lutte contre l’épidémie : le docteur Liu Zhimming, directeur de l’hôpital Wuhan Wuchang à Wuhan s’est battu pendant deux mois avec acharnement pour sauver des vies avant d’être lui-même contaminé, rapporte le journal chinois People’s Daily. S’il est le premier directeur d’hôpital à mourir du coronavirus, plus de 3.000 médecins et personnels soignants sont contaminés.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]