Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vous ne soupçonnez pas l’importance historique de ce missel

SAINT FRANCIS' MISSAL
Partager

Le Walters Art Museum de Baltimore (États-Unis) présente actuellement un étonnant manuscrit du XIIIe siècle. Le « Missel de saint François d’Assise » serait une authentique relique de contact du Poverello. C’est grâce à sa lecture qu’il fonda l’ordre des Franciscains.

Le manuscrit qui est exposé en ce moment au Walters Art Museum de Baltimore (États-Unis), serait à l’origine de l’ordre des Franciscains. Ce missel n’est rien de moins que celui que saint François et ses disciples ont lu pour comprendre la volonté de Dieu à leur égard. Nous sommes en 1208, et François d’Assise, avec deux de ses disciples débattent de leur vocation à venir, et du plan de Dieu pour eux. Sauf que tous ont des caractères bien trempés et les trois hommes ne parviennent pas à s’entendre. Alors, ils se rendent ensemble à l’église de San-Nicolò d’Assise, où François assiste souvent à la messe.

Ils entrent et ouvrent le Missel qui se trouve sur l’autel. Le texte sur lequel ils tombent alors les exhorte à renoncer aux biens terrestres. Une deuxième fois, les trois frères décident d’ouvrir le Missel au hasard, et c’est un autre passage concernant le renoncement aux biens de ce monde qui apparaît. Jamais deux sans trois, ils recommencent l’ouverture du Missel au hasard et retombent sur le même texte ! Dieu a donné une réponse claire, l’ordre franciscain est né.

Restauré et numérisé

En raison de ce contact possible avec le saint, les Franciscains du monde entier considèrent le livre, aujourd’hui connu sous le nom de Missel de saint François, comme une relique de contact. Et ils sont nombreux à se rendre à Baltimore pour le voir. En effet, le Missel de saint François appartient à la collection permanente du musée de la ville et fait partie des plus célèbres. Il vient d’être réinstallé aux yeux du grand public après deux ans de restauration, car le Missel, en particulier sa fragile reliure, avait souffert de plusieurs décennies d’utilisation. À présent restauré et stabilisé, il est par ailleurs en cours de numérisation pour le site des manuscrits de musée Walters. Sans doute sera-t-il alors consultable dans le monde entier. Avec la possibilité d’ouvrir une page au hasard ?

À lire aussi : les douze perles de sagesse de saint François d’Assise pour mieux vivre

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]