Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconAu quotidien
line break icon

« Night to Shine », l’étonnant concept de soirée venu des États-Unis

Night to Shine

© Night to Shine

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 27/01/20

Les soirées "Night to Shine" s'adressent aux personnes porteuses de handicap. Ce concept né aux États-Unis a pour but de mettre en lumière ceux qui sont souvent laissés-pour-compte et de leur permettre de vivre une soirée inoubliable.

Adieu tristesse malheureusement trop souvent associée au handicap, et place aux tapis rouge, feux des projecteurs, paillettes, limousine, paparazzi, strass et costumes de soirée. Une nuit pour briller, tel est le credo de « Night to Shine », un concept innovant venu tout droit des États-Unis qui s’adresse aux personnes ayant « des besoins spéciaux ». Organisé à l’initiative de la Tim Tebow Foundation, et en partenariat avec les églises locales, son principe est le même que celui d’un bal de promo à l’américaine. Mais cette fois, ce sont les personnes handicapées qui sont les vedettes. Au programme, donc, maquillage, arrivée sur le tapis rouge, séance photos, repas de fête, dancefloor et couronnement de chacun des invités comme rois et reines de la soirée. Ce soir-là, les stars, ce sont les plus fragiles.

L’événement est rendu possible grâce à la contribution de nombreux bénévoles qui mettent leurs compétences de maquilleurs, de cuisiniers, d’animateurs ou encore de photographes au service de ceux qui sont bien souvent laissés dans l’ombre.

Depuis sa création en 2015, « Night to Shine » est ouvert gratuitement à toute personne porteuse de handicap mental ou moteur et âgée de plus de 14 ans. L’événement a lieu une fois par an en février. En 2019, plus de 650 églises, réparties dans 24 pays, y ont participé, mettant à l’honneur 100.000 personnes porteuses de handicap. En 2020, elles seront 700. Si les États-Unis sont largement représentés, l’initiative a également gagné la Nouvelle-Zélande, l’Équateur, la Tanzanie. Cette année, elle inspire même les Français et fait son apparition dans l’Hexagone pour la première fois. Le rendez-vous est donc donné à Paris le 6 février prochain pour des festivités parmi lesquelles un tour en vieille voiture et un karaoké. Voilà une belle façon de mettre les plus fragiles à l’honneur et d’aider la société à changer de regard.

Infos Pratiques : Jeudi 6 février 2020 de 18h à 21h30 à la Grande Crypte de Saint-Honoré-d’Eylau (Paris XVIe). Inscription sur le site de la fondation Lejeune




Lire aussi :
Comment Nettie et Lottie ont bousculé la vie de leur mère

Tags:
handicapParissoirée
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement