Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Les initiatives de prière pour les quatre disparus de SOS Chrétiens d’Orient se multiplient

Partager

Les recherches se poursuivent en Irak, pour retrouver les quatre salariés de l’association humanitaire SOS Chrétiens d’Orient, portés disparus depuis lundi 20 janvier. En France, en Irak et partout dans le monde, les prières à leur intention se multiplient.

Cela fait désormais une semaine que quatre collaborateurs de SOS Chrétiens d’Orient n’ont plus donné de nouvelles. Parmi eux, trois ressortissants français et un irakien. Leur disparition, annoncée à la presse ce vendredi 24 janvier par le directeur général de l’association, Benjamin Blanchard, a suscité une très grande chaîne de prière qui se répand partout dans le monde. Durant tout le week-end, de nombreuses messes ont été célébrées à l’intention des disparus en France, en Irak, au Liban ou encore au Caire. De nombreux chapelets ont également été récités. Créé au lendemain de l’annonce de leur disparition, le groupe Facebook « Chaine de prière pour les collaborateurs disparus d’SOS Chrétiens d’Orient » rassemble déjà plus de 3.000 membres. Des mots de soutiens affluent de France, d’Italie, de Syrie, du Liban ou encore de Birmanie. « Vos messages de soutiens nous aident à tenir le coup », déclare-t-on du côté de l’association.

Plusieurs évêques appellent à prier

Cette chaîne de prière est amplement relayée par les autorités religieuses. Monseigneur Krigor Koussa, évêque arménien catholique du Caire, a déclaré : « N’ayez pas peur, continuez de faire ce que vous faites. Dieu est avec vous toujours et toute l’Église prie pour nos 4 amis. »

Il a été imité par Mgr Bashar Warda, archevêque chaldéen d’Erbil en Irak : « Nos ferventes prières pour les 4 collaborateurs de SOS Chrétiens d’Orient disparus à Bagdad. L’organisme caritatif français aide non seulement les chrétiens mais aussi tous ceux en Irak qui ont souffert de la guerre. Merci de prier pour eux et leurs familles. En Jésus-Christ, nous avons confiance. »

Plusieurs évêques français comme Mgr Dominique Rey ou Mgr Xavier Malle ont également relayé des appels à la prière.

Pour l’instant, l’association ne souhaite pas communiquer l’identité de ses quatre collaborateurs, pour des raisons de sécurité. Sur place, les autorités françaises et irakiennes se coordonnent pour enquêter.