Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Irak : quatre collaborateurs de SOS Chrétiens d’Orient dont trois Français portés disparus

Partager

Quatre collaborateurs de l’association SOS Chrétiens d’Orient, dont trois Français, sont portés disparus en Irak depuis lundi 20 janvier. Ils étaient à Bagdad afin de remplir des formalités administratives.

C’est une disparition « inquiétante », selon les mots de Benjamin Blanchard, co-fondateur et directeur général de l’association SOS Chrétiens d’Orient. Depuis lundi 20 janvier, quatre collaborateurs, dont trois Français et un Irakien, n’ont plus donné de nouvelles. Salariés de l’association depuis plusieurs années, ils s’étaient rendus à Bagdad afin de procéder « au renouvellement de leurs visas et à l’enregistrement de l’association auprès de l’administration irakienne ». Pour des raisons de sécurité, l’identité des quatre disparus n’a pas été renseignée.

Ils venaient d’arriver en Irak

« Nous pouvons vous dire qu’il s’agit de quatre salariés expérimentés, en parfaite santé, et avec une bonne connaissance des lieux », a affirmé Benjamin Blanchard. Leur disparition a eu lieu aux alentours de l’ambassade de France, dans le centre-ville de Bagdad. Ils venaient d’arriver en Irak et s’étaient installés dans un hôtel qui reçoit habituellement des délégations étrangères. Ils devaient se rendre en voiture à un rendez-vous en fin d’après-midi. Après plusieurs tentatives de contact restées infructueuses toute la journée de mardi, l’alerte a été donnée mercredi 22 janvier. L’association précise que « cette mission avait été organisée en parfaite coordination avec les autorités consulaires françaises en Irak ». Pour l’heure, aucune revendication ni demande de rançon n’ont été formulées.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]