Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Les rois mages, ces symboles de l’universalité de l’Église

Gaspard, Melchior et Balthazar, sont venus d'Orient pour saluer l'Enfant-Jésus.
©Pixabay
Gaspard, Melchior et Balthazar, sont venus d'Orient pour saluer l'Enfant-Jésus.
Partager

La tradition des rois mages se trouve dans l’Évangile selon saint Matthieu. Conduits par l’étoile, ils sont venus d’Orient visiter le Christ nouveau-né, lui apportant de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Conduits par l’étoile, « voici que des mages venus d’Orient arrivèrent », nous dit saint Matthieu. L’Évangéliste ne donne pas beaucoup plus de détails sur le statut exact de ces personnages, ni même sur leur nombre ou leurs noms. C’est depuis les Ve et VIe siècles que s’installe la tradition des trois rois, Gaspard, Melchior et Balthazar, dans l’Église latine. Leur salutation à l’Enfant-Jésus possède une portée hautement symbolique : s’ajoutant à celle des bergers, elle réunit l’humanité entière, de tous les horizons du monde et à travers toutes les conditions. En ce jour de l’Épiphanie, l’Église célèbre ainsi la manifestation du Christ à tous les peuples.