Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Bioéthique : ce qu’il faut savoir sur la mobilisation de ce week-end

web2-marchons-enfants-2-bioethique-manifestation-salefran.jpg
François-Régis Salefran
Manifestation contre le projet de loi bioéthique, 6 octobre 2019.
Partager

Après la manifestation du 6 octobre contre le projet de loi bioéthique, le collectif Marchons enfants ! appelle à une nouvelle mobilisation le week-end du 30 novembre et du 1er décembre. Plus de 400 piquets de mobilisation sont déjà prévus.

Après le succès de la manifestation du 6 octobre, à Paris, contre le projet de loi bioéthique, les associations rassemblées derrière le collectif Marchons enfants ! appellent à une « mobilisation inédite, locale et décentralisée » le week-end du 30 novembre et du 1er décembre. »L’idée est de mobiliser au niveau local en vue de la manifestation nationale du 19 janvier », détaillent les organisateurs. Tractage, échanges… « Cette mobilisation est complémentaire : il s’agit d’être vraiment présent sur le terrain et faire au mieux avec les volontés qui peuvent ». Au total, quelque 400 piquets de mobilisation sont prévus dans toute la France.

Pourquoi maintenant ?

Après la mobilisation du 6 octobre, le collectif « Marchons enfants ! » avait déjà annoncé de nouvelles dates pour protester contre le projet de loi : le 1er décembre, le 19 janvier, le 8 mars, le 17 mai et le 14 juin. Des dates qui suivent de près l’examen du projet de loi bioéthique. Adopté en première lecture à l’Assemblée nationale à 359 voix contre 114 et 72 abstentions, le texte arrivera en janvier au Sénat. En attendant, la commission a déjà commencé les auditions. Elle a par exemple auditionné ce jeudi 21 novembre Cécile Martinat, présidente de la Société française de recherche sur les cellules souches ; et Marc Peschanski, directeur scientifique de l’Institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des malades monogénétiques.

Quelle forme va-t-elle prendre ?

Concrètement, « des piquets de mobilisation seront organisés partout en France », précisent les associations. Ils se situeront « sur des lieux d’échanges et de passages ». Une carte a été mise en ligne avec l’ensemble des départements concernés par ces piquets. « Vous trouverez dans les jours à venir les lieux de ces piquets de mobilisation : grâce à la carte interactive, vous pouvez trouver le piquet le plus proche de vous, ainsi que l’adresse mail du responsable », souligne La manif pour tous.

unnamed-1.jpg
La manif pour tous

Quel est l'objectif visé ?

Cette mobilisation vise à « rencontrer les Français, les informer et les sensibiliser sur les enjeux du projet de loi de bioéthique ». « Vous serez accueilli par des équipes motivées, prêtes à vous informer et à dialoguer avec vous : venez rencontrer, soutenir les équipes, et pourquoi pas les rejoindre et les aider pour ce week-end exceptionnel », assurent les organisations.

Lire aussi : Après le vote de l’Assemblée, quelle suite pour le projet de loi bioéthique ?

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]