Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Un Netflix chrétien sur vos écrans au printemps 2020

Shutterstock
Partager

Être présent sur de nouvelles terres d’évangélisation tout en surfant sur les tendances actuelles, c’est le défi qu’ont choisi de relever deux sociétés italiennes en lançant VatiVision, sorte de Netflix chrétien. Accessible dès le printemps 2020, cette plateforme compte proposer au grand public exclusivement des programmes religieux, artistiques et culturels chrétiens.

Elle est devenue un incontournable dans le quotidien de quelque 139 millions de personnes à travers le monde. Disponible sur écran de télévision, console de jeu, PC, Mac, smartphone ou tablette, la plateforme Netflix, qui permet de visionner des films et séries TV en illimité moyennant un abonnement, connaît un succès grandissant. Une recette qui marche qui n’a pas échappé au Vatican ! Deux entreprises italiennes, Officina della Comunicazione et Vetrya se sont associées début octobre pour lancer…VatiVision, une plateforme proposant exclusivement des programmes religieux, artistiques et culturels chrétiens au grand public.

Se présentant volontiers comme un Netflix catholique, VatiVision devrait être opérationnel au printemps 2020. À l’origine de cette initiative, un constat : les productions audiovisuelles chrétiennes peinent à diffuser leur message aussi largement qu’elles le souhaiteraient. « Notre objectif est d’obtenir des résultats significatifs, à la fois en termes de qualité et d’unicité du contenu proposé », a ainsi indiqué  le directeur de VatiVision, Luca Tomassini. 

Financièrement indépendante du Saint-Siège, la nouvelle plateforme, VatiVision, devrait cependant travailler en étroite collaboration avec le Dicastère pour la communication du Saint-Siège. Une initiative missionnaire pleine de promesses… et sacrément ambitieuse. « Nous misons aussi bien sur la qualité que sur l’originalité de nos contenus, avec un public potentiel à travers le monde de 1,3 milliard de chrétiens, mais aussi de nombreux non croyants intéressés par ces thématiques», explique encore Luca Tomassini.