Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Que reste-t-il de saint Denis, premier évêque de Paris ?

statue saint denis montmartre
© aliaksei kruhlenia - Shutterstock
Statue de saint Denis à Montmartre.
Partager

Premier évêque de Paris au IIIe siècle, célébré chaque année le 9 octobre par l’Église catholique, saint Denis reste ancré dans les mémoires comme le saint à l’origine de la construction de la basilique de Saint-Denis, nécropole des rois de France. Mais que reste-il de son passage aujourd’hui à Paris ?

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Envoyé de Rome par le pape Clément pour évangéliser la Gaule, saint Denis et ses deux compagnons, Rustique et Eleuthère, connurent un destin tragique. Missionnaire au grand charisme, saint Denis, une fois arrivé à Paris, entreprit de convertir de nombreux Parisiens. Craignant la ferveur naissante au sein de la capitale, les autorités romaines décidèrent d’exécuter le missionnaire. Saint Denis fut ainsi décapité à Paris au milieu du IIIe siècle, à Montmartre, près de l’actuelle place des Abbesses.

Selon la Tradition, une fois la tête tranchée, il resta debout et ramassa sa tête au sol. Il marcha ensuite durant plusieurs kilomètres en direction du nord, tout en récitant des prières, et finit par s’effondrer dans la commune qui porte aujourd’hui son nom. C’est précisément à l’endroit il où mourut que la basilique Saint-Denis fut construite.

Mais outre cet édifice célèbre, davantage connu pour abriter les sépultures des rois de France depuis le IVe siècle, quelques vestiges dispersés à Paris, ici et là, rappellent la présence marquante de ce grand saint, aujourd’hui patron de la capitale avec sainte Geneviève. Pour les découvrir, cliquez sur le diaporama.