Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les couples devraient être payés… !

Ruslan Huzau / Shutterstock
Partager

Voir un vieux couple qui se tient par la main est rare et particulièrement réconfortant. Pourquoi ? Quand la tendresse traverse le temps, l’âge ou les épreuves, elle exprime alors la réalité d’un amour qui va bien au delà des clichés les plus romantiques. Un amour si fort qu’il rayonne et transforme le monde. Un amour qui devient le signe visible de la présence invisible de Dieu.

Toute émue, une proche me racontait récemment qu’elle avait vu un très beau couple de personnes âgées. L’un et l’autre avaient probablement bien plus de 90 ans. Tous les deux se tenaient tendrement par la main. Mais ce qui a le plus marqué mon amie, c’est le geste du mari pour son épouse quand ils ont traversé la rue. Alors que le passage sur le trottoir d’en face leur prenait beaucoup de temps, l’homme se retournait régulièrement vers son épouse. À deux reprises, il s’est adressé à elle : « Mon amour, ça va aller… ? ». La vieille dame regardait son mari avec un grand sourire plein de tendresse : « Avec toi, chéri, j’irai jusqu’au bout du monde ».

Pourquoi mon amie a t-elle ressenti le besoin de partager cette petite histoire ? Pourquoi de telles histoires nous touchent à ce point ? Parce que c’est romantique ? Pas seulement. Après tout, il est peut-être vrai que les époux se tenaient par la main pour ne pas tomber ? L’amour fidèle et durable est un grand signe ! Mais nous sommes dans un monde individualiste, qui semble parfois s’effondrer sous l’égoïsme. C’est pourquoi un tel signe d’union conjugale produit un grand écho dans nos âmes. Il procure en nous une profonde joie, même un sentiment de sécurité…

« Quand l’homme et la femme s’aiment en vérité, alors ils invitent Dieu auprès d’eux. »

Pourquoi ce geste d’amour rassure tellement nos cœurs ? Particulièrement lorsqu’il engage deux personnes apparemment si vulnérables ? Parce nous sommes créés à l’image de Dieu et Dieu a choisi cette image pour se rendre présent auprès de nous. L’amour des couples est appelé à être un signe visible de la présence invisible de Dieu. Le livre de la Genèse nous dit : « Dieu créa l’homme à son image, homme et femme il les créa ». Ce qui veut dire que lorsque l’homme et la femme sont ensemble, en humilité et en bienveillance, alors Dieu est présent. Quand l’homme et la femme s’aiment en vérité, alors ils invitent Dieu auprès d’eux. Sans le connaître précisément, l’homme a en lui ce qui ressemble à un sixième sens, celui qui lui fait percevoir la présence de son Créateur. C’est le même sens qui fait naître en nous la paix et la joie, à la vue d’une montagne majestueuse, d’une vallée fleurie, d’un ciel étoilé… Quelque chose en nous sait que le Créateur est proche.

Un petit détail qui est un signe très fort

Dans une société plutôt speed, ce vieux couple fusionnel apporte sans le savoir le signe lumineux de la tendresse, de la fidélité et de la présence d’un Dieu qui est au milieu de nous. Ce Dieu qui nous voit et qui nous aime depuis toujours. Quel bonheur de voir un couple qui cultive les gestes d’affection sans les cacher ! C’est beau quand un couple se retrouve après la journée de travail en présence d’amis, quand l’homme salue sa femme avant les autres. C’est un petit détail qui signifie beaucoup. C’est beau quand une femme rit des plaisanteries que son mari raconte aux amis, même si elle les connaît toutes par cœur. C’est un autre petit détail touchant. C’est beau quand un homme prend la main de sa femme, surtout après 10 ou 20 ans de mariage, pour lui signifier : « je suis là, nous sommes ensemble ». C’est encore un petit détail, mais c’est un signe très fort. C’est magnifique quand l’un sait parler en bien de l’autre en son absence, après 7, 15 ou même 25 ans de mariage…

L’amour vrai nous rassure et nous encourage. Nous percevons intuitivement que tout cela n’est pas de l’improvisation. Au contraire, c’est le fruit d’un vrai travail, fidèle et courageux. Quand les jeunes voient un couple comme ces vieilles personnes — que j’aime appeler un « couple professionnel », à la différence d’un « couple à temps partiel »— ils comprennent bien qu’il y a toute une maîtrise derrière cette manifestation de leur unité. Mais c’est en même temps le meilleur encouragement qu’ils peuvent recevoir, pour croire à leur tour qu’eux aussi peuvent y arriver.

« Nous ne sommes pas sur terre pour nous enrichir ou avoir du succès mais pour apprendre à aimer. »

Heureusement, il y a quand même pas mal de couples pour nous inspirer. J’ai la grâce d’avoir des parents comme ça, et c’est grâce à eux que je témoigne et que j’écris. Un tel couple permet de rêver, de croire que l’amour est donc possible. Un couple de ce calibre — qui donne visiblement la priorité à l’unité et la fidélité — nous rappelle le sens le plus profond de la vie. Nous ne sommes pas sur terre pour nous enrichir ou pour avoir du succès, mais pour apprendre à aimer, pour apprendre à servir, à nous donner, à nous comporter de manière profondément humaine. J’écrivais plus haut que je suis le fils heureux d’un « couple professionnel »… Permettez-moi de vous livrer une petite anecdote.

Il y a quelques années, ma mère a dû passer quelques semaines à l’hôpital. Mon père, toujours très engagé dans de multiples causes, avait certainement prévu plein des choses à ce moment-là. Il a tout laissé tomber pour être à côté de ma mère, tout simplement. Selon les heures, ils parlaient ensemble, ou mon père lisait quand ma mère se reposait. Papa savait qu’il était là où il devait être, et que cela rendait Maman heureuse. Ce qu’il ne soupçonnait pas, c’est à quel point l’unité de mes parents a rayonné dans tout l’hôpital. Plusieurs fois par jour, la porte de leur chambre s’entrouvrait. C’était une infirmière ou un patient qui venait simplement « voir le couple qui est toute la journée ensemble ». Pourtant, il ne s’agissait pas de quelque chose de si spectaculaire… Mais le témoignage de mes parents était un rappel de l’essentiel, de cette beauté et de cette force de l’amour qui irradie tous ceux qui sont autour, à commencer par moi. Je suis si fier de mon père comme de ma mère. Ils me font croire à l’amour.

« Vous êtes la lumière du monde » disait quelqu’un… Oh ! Si les couples savaient à quel point ils rayonnent, à quel point ils font du bien à tout le monde dès qu’ils sont tout simplement ensemble, tels que Dieu les veut toujours. Je ne suis pas loin de penser que ces couples devraient être « payés » pour tous les efforts qu’ils font pour être de bons couples !

Découvrez en images les plus belles méditations sur l'amour conjugal :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]