Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconActualités
line break icon

Vers un retour de la Vierge emblématique au cœur de Prague ?

Michal Cizek / AFP

Marzena Devoud - Publié le 24/06/19

Une colonne baroque avec une Vierge dorée au sommet, déboulonnée en 1918, pourrait de nouveau se dresser dans la vieille ville de Prague.

La colonne mariale qui se dressait place de la Vieille Ville, à Prague, retrouvera-t-elle son emplacement d’origine plus d’un siècle après avoir été démolie ? C’est du moins l’espoir de Petr Vana. Ce sculpteur, malgré de nombreux obstacles, souhaite redonner sa place à cette statue emblématique de la Vierge. En effet, l’auteur de la réplique du monument, détruit à l’époque, se bat pour ce projet depuis près de vingt ans défiant la municipalité — qui, d’abord opposée, semble aujourd’hui « hésitante » — et une partie de l’opinion publique, dans un pays où seulement 20% de la population se déclarait croyante lors du recensement de 2011.


VEILED VIRGIN

Lire aussi :
Pourquoi cette Vierge voilée fascine-t-elle autant ?

Fondée après la chute du régime communiste, l’association catholique « Pour le renouveau de la colonne mariale » s’est associée au sculpteur. Le permis de construire qu’elle a obtenu expire fin juillet mais les obstacles administratifs sont encore multiples et peuvent encore menacer le projet.

Public Domain

La colonne mariale détruite.

Loin de Vienne, loin de Rome

Haute de 15 mètres, la colonne est érigée au début des années 1650 en hommage aux défenseurs de Prague contre les protestants suédois, vers la fin de la Guerre de trente ans (1618-1648). Peu après la création de la Tchécoslovaquie indépendante en 1918, elle est démontée par une foule qui voit en elle à la fois le symbole du pouvoir de l’empire austro-hongrois et celui de la tentative de « recatholisation » des Tchèques (historiquement attachés au réformateur religieux tchèque du XIVe siècle Jan Hus, ndlr) par les Habsbourg.

Malgré les tentatives des catholiques praguois de remettre la statue à sa place, les nazis occupant la capitale tchèque à partir de 1939, puis les communistes dirigeant le pays déjouent systématiquement le projet. Aujourd’hui, en attendant que la situation se débloque, la colonne dédiée à la Vierge qui pèse pas moins de 60 tonnes est entreposée à bord d’un bateau qui mouille dans la Vitava, rivière traversant Prague :

Ces célébrités attachées à la Vierge Marie :
Tags:
pragueRépublique TchèquestatueVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement