Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Un Tour de France pour saint Michel

milosk50 | Shutterstock
Partager

Le diocèse de Rennes propose cet été un singulier voyage de 3.000 km, une « Grande Boucle » reliant la plupart des sanctuaires de l’Hexagone dédiés à l’archange saint Michel.

C’est un pèlerinage aux airs de Tour de France que prépare le père Roger Blot, du diocèse de Rennes. Fin juillet, tandis que les coureurs cyclistes se mesureront dans des étapes de montagnes ou en contre-la-montre, lui et une quarantaine de pèlerins effectueront leur « Grande Boucle » en faisant étape par la plaine de la Beauce, la Bourgogne et le bordelais. L’itinéraire est bien balisé, parfaitement défini. Les ravitaillements sont déjà organisés. Mais ici, pas de course au maillot jaune ou à pois. C’est un tour de France spirituel dans les pas de saint Michel qui est proposé.

ROCAMADOUR SANCTUARY
Leonard Zhukovsky I Shutterstock

Passionné par le patrimoine, le père Roger Blot a sillonné la France pendant un an pour repérer parmi les sites classés au patrimoine mondial, les sanctuaires dédiés à Saint Michel. Sa boucle part de Rennes et passera par 34 sites différents. Les pèlerins pourront découvrir Chartres, Vézelay, Cluny, la Grande Chartreuse, la Sacra di San Michèle en Italie, Rocamadour, Saint-émilion. « Nous allons marcher sur les pas de l’archange, ou plutôt sur ses ailes ! » confie le père Blot à Aleteia, avant d’affirmer plus sérieusement, « Les anges sont les adorateurs de Dieu, ce sont les témoins de l’invisible, je veux leur rendre hommage ».

Le prêtre du diocèse de Rennes, responsable du patrimoine religieux d’art sacré espère faire découvrir ces sites extraordinaires à l’appui de ses connaissances et de sa passion pour l’architecture. En plus des nombreuses visites, le prêtre a prévu de célébrer la messe dans plusieurs lieux extraordinaires comme la chapelle Saint-Michel à Rocamadour : « En temps normal, elle n’est pas accessible au public, pourtant c’est le plus beau lieu du sanctuaire » affirme l’organisateur avec enthousiasme, bien décidé à « continuer à faire des tours de France ».

5 églises perchées au sommet des cimes :